Nice Climate Summit : face à la polémique, Laura Tenoudji-Estrosi annule ses interventions

L'épouse du maire de Nice devait animer deux tables rondes lors de ce sommet sur le climat co-organisé par la mairie et la Métropole Nice Côte d'Azur. Face à des soupçons de conflit d'intérêts, elle a préféré se désister.

Il n'a pas encore commencé qu'il enchaîne déjà les polémiques et les désistements. Il y a deux semaines, deux experts du GIEC et la députée européenne (EELV) Caroline Roose ont annoncé qu'ils ne seront pas présents lors du Nice Climat Summit.

La raison ? L'un des sponsors de cet événement, qui aura lieu au Palais de la Méditerranée de Nice (Alpes-Maritimes) les 28 et 29 septembre, n'est autre que le producteur et vendeur de pétrole Total Énergies...

C'est désormais au tour de la journaliste Laura Tenoudji, par ailleurs épouse du maire de Nice Christian Estrosi, de se désister, annoncent nos confrères du Figaro.

Conflit d'intérêts ?

Laura Tenoudji devait animer deux tables rondes : le mag du climat (jeudi à 12h40) et un débat sur "l'innovation maritime au service de la biodiversité" (vendredi à 13h).

Une présence qui avait suscité des interrogations sur un possible conflit d'intérêts, d'autant que la ville et la Métropole ont voté plusieurs subventions pour ce sommet climatique dont ils sont co-organisateurs avec le média économique La Tribune. La première a validé 205.000 euros d'aides indirectes et la seconde, 150.000 d'aides directes et 171.175 euros d'aides indirectes.

Intervention "à titre bénévole"

Dans un communiqué, les deux collectivités locales ont pris la défense de Laura Tenoudji, qui "travaille depuis plus de 5 ans, à l’année avec La Tribune, sur des reportages et projets [...] qui n’ont aucun lien avec Nice". Cette apparition lors du Nice climate summit devait se faire "à titre bénévole".

Devant les accusations infondées et mensongères d’élus qui sont plus occupés à créer un climat de suspicion qu’à chercher des solutions pour le climat et pour le développement économique, Mme Tenoudji a fait savoir à l’organisateur qu’elle ne souhaitait plus participer à cet événement.

Communiqué de la ville de Nice et de la Métropole NCA

Sur le site internet du forum, si le nom de la femme de Christian Estrosi est toujours inscrit sur le programme rédigé en anglais, la journaliste a disparu du programme en français, remplacée par Laurence Bottero (rédactrice en chef Méditerranée-Afrique) le jeudi et par Ludovic Desautez (rédacteur en chef événementiel La Tribune) le vendredi.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité