Nice devient la capitale du triathlon en accueillant 4 ans de suite le mythique Ironman

Ce jeudi 5 janvier, le maire de Nice, Christian Estrosi, a expliqué lors d’une conférence de presse que l’épreuve Ironman de la baie des Anges deviendrait l’équivalent de la référence en la matière, l’Ironman d’Hawaï. Des épreuves finales s'y dérouleront pour les 4 années à venir.

La baie des Anges à la hauteur de l’archipel hawaïen ? C’est en tout cas ce que vient d’annoncer le maire de Nice, Christian Estrosi, lors d’une conférence de presse ce jeudi 5 janvier.

En présence d’Andrew Messick, le président de World Triathlon Corporation – l’instance qui gère les course Ironman à travers la planète - le maire de Nice a expliqué que dès septembre prochain, et pour les 4 années à venir, la ville accueillera les épreuves finales d'Ironman, en alternance, pour les hommes et les femmes concourant dans le cadre des championnats du monde de triathlon.

Des finales dès septembre prochain

Les épreuves finales pour les hommes et les femmes vont alterner d'une année à l'autre, entre l'archipel américain situé dans le Pacifique et la côte méditerranéenne. Quand, en septembre prochain, Nice accueillera la finale masculine, Hawaï accueillera la finale féminine. Et vice et versa, pendant les 4 prochaines années.

Ce calendrier alternatif est mis en place pour compenser le trop grand nombre de participants qui se déplacent à Hawaï pour ces championnats du monde. C'est depuis 1978 que l'Etat américain voit ces passionnés de cyclisme, de natation et de course à pied tenter de se départager. 

Côté parcours, pas de différence, il s'agira toujours d'une épreuve de natation de 3,8 km, suivi d'un parcours de 180,2 kilomètres à vélo, et de 42,2 km à effectuer à pied.