Nice : opération de sensibilisation aux gestes barrières contre le Covid dans les quartiers populaires

Des bénévoles font du porte-à-porte pour informer les habitants des quartiers populaires des Moulins à Nice et leur donner des masques et du gel hydroalcoolique. 

Deux bénévoles de l'association Adam font du porte-à-porte pour donner des masques et du gel hydroalcoolique dans le quartier des trois Moulins à Nice (Alpes-Maritimes).
Deux bénévoles de l'association Adam font du porte-à-porte pour donner des masques et du gel hydroalcoolique dans le quartier des trois Moulins à Nice (Alpes-Maritimes). © Frédéric Tisseaux - FTV

Dans la bataille contre le Covid, tous les moyens sont bons. Pour sensibiliser la population, il n'y a pas de secret, il faut aller à sa rencontre. Et comme le confinement est devenu la règle, il faut faire du porte-à-porte dans les immeubles. Pour éviter le relâchement et améliorer le respect des gestes barrières, 17.000 masques vont être distribués dans le quartier des Moulins à Nice.

Des masques et du gel

Dans la pochette remise aux habitants, des produits qui peuvent manquer dans certains foyers : des masques, du gel et des notices d'information. Il y a une pochette par foyer. Ravnashka et Robert, deux jeunes bénévoles de l'association Adam, posent des affiches, sonnent aux portes des appartements, pour donner ces pochettes et informer sur la vaccination.

Cette initiative est généralement bien accueillie par les habitants. Une vaste opération réalisée auprès de : 

Imane Ben Messaoud, habitante du quartier, approuve cette initiative : "ça aide beaucoup les personnes qui ne savent pas se servir d'internet et qui ne savent pas parler français. Et comme, avec le Covid, tout se passe sur internet, donc ça les aide énormément."

Concentration élevée dans les eaux usées

Cette opération se déroule en priorité aux Moulins car la concentration de Covid relevée dans les eaux usées, reste très élevée : 1799 par ml contre 907 dans le quartier tout proche de Carras-Fabron.

Anthony Borré, premier adjoint de la ville de Nice, affirme : "C'est deux fois plus que dans d'autres quartiers de la ville. C'est évidemment préoccupant. On sait que c'est plus difficile quand on habite aux Moulins ou à l'Ariane de respecter le couvre-feu, d'être confinés le week-end. (...) C'est pourquoi on a décidé de faire un accompagnement plus spécifique, plus important pour sensibiliser aux gestes barrières."

Parallèlement, la vaccination se poursuit au palais Nikaïa à Nice pour les séniors. 

La mairie de Nice a décidé de mener la même action dans le quartier de l'Ariane dans les prochains jours. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société politique famille