Nice : les portiques de reconnaissance faciale arrivent au lycée des Eucalyptus

Les travaux d’installation du système de reconnaissance "biométrique" ont débuté au lycée technologique des Eucalyptus, à Nice ouest. Le système devrait entrer en service dès la rentrée de septembre, à titre expérimental.

Cette fois, la reconnaissance faciale se concrétise au lycée des Eucalyptus de Nice. Sur les images postées ce mardi par l’association La Quadrature du net, on découvre un portique de sécurité équipé de petites fenêtres pouvant correspondre à un système de reconnaissance automatique des visages.
 
"Il s’agit bien du lycée des Eucalyptus, confirme Didier Giaufer, secrétaire départemental du syndicat national des enseignants du second degré (Snes) et élu FCPE au conseil d’administration du lycée. Je ne savais pas qu’ils avaient été installés. Les travaux devaient avoir lieu pendant les dernières vacances de Noël mais n’avaient pas été effectués".

Les travaux auraient en fait été réalisés durant les vacances de Pâques selon Martin Drago, juriste à la Quadrature du net, joint par France 3 Côte d'Azur. Les photos que nous avons publiées ont été réalisées par un de nos contacts cette semaine".

Il n’y a aucune caméra dans ces portiques, a répliqué sur Twitter Pierre-Louis Cros, conseiller politique de Renaud Muselier et Christian Estrosi. Simplement un emplacement qui a été prévu pour pouvoir en mettre le moment venu de l’expérimentation une fois l’accord de la CNIL obtenu.


Renaud Muselier, le président du conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur, interrogé ce mercredi par France 3 Côte d'Azur, espère que le système sera en service dès la rentrée prochaine :

On a la technologie, on a le savoir faire, maintenant on attend l'avis de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui nous donnera les autorisations pour être parfaitement dans les règles de la loi. J'espère qu'à la rentrée de septembre tout sera opérationel.

 
En attendant, sur les réseaux sociaux la révélation de cette installation fait beaucoup réagir : 1500 retweets, 300 partages sur Facebook, et près de 200 commentaires ce mercredi midi...
       
Le principe de tester la reconnaissance faciale à l’entrée du lycée des Eucalyptus de Nice – ainsi qu’au lycée Ampère de Marseille – avait été voté par le conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur, qui gère les établissements d’enseignement secondaire, en décembre 2018. Consultée une première fois, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ne s’y était pas opposée, pas plus que le conseil d’administration du lycée.
 
Depuis, la Quadrature du Net, ainsi que la Ligue des droits de l'Homme, la FCPE06 et la CGT Educ'action 06, ont attaqué devant le tribunal administratif la délibération du Conseil régional autorisant cette expérimentation.
 

Sous prétexte d'expérimentation, les politiques dérogent à la loi en général" insiste Martin Drago, de la Quadrature du net.


L’expérimentation doit porter uniquement sur des élèves volontaires issus de deux classes, durant six mois. Fin d'année scolaire oblige, elle ne débutera donc, au plus tôt, qu'à la rentrée prochaine.

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité