Nice : une plaque commémorative pour les victimes du Sida inaugurée pour la journée mondiale de lutte contre cette pandémie

Publié le
Écrit par Pauline Thurier .

Mercredi 1er décembre, au jardin Sosno à Nice, une plaque de commémoration a été inaugurée pour les victimes du Sida. Le maire de Nice Christian Estrosi et l'ancien Premier ministre Edouard Philippe étaient présents.

La région PACA est la deuxième région la plus touchée par l'épidémie de Sida, après l'Île-de-France. A elles deux, elles décomptent 65% des nouvelles contaminations annuelles. C'est pourquoi la lutte contre l'épidémie du Sida occupe une grande place dans la région et notamment dans les Alpes-Maritimes.

Ce mercredi 1er décembre, à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le Sida, une plaque a été inaugurée à Nice, au jardin Sosno, pour commémorer les victimes de cette pandémie qui dure depuis 40 ans. Sur cette plaque, on peut voir l'oeuvre "Vive l'amour" de l'artiste américaine Niki de Saint Phalle, représentée lors de la commémoration par sa petite-fille Bloum Cardenas.

Le Collectif 06 de lutte contre le sida, le maire de Nice et Edouard Philippe, l'ancien Premier ministre étaient également présents. Après avoir déposé des roses devant la plaque et observé une minute de silence, plusieurs personnes ont pris la parole pour rendre hommage aux victimes du Sida. 

Actuellement, 3900 personnes atteintes du Sida sont recensées dans les Alpes-Maritimes. Les associations estiment qu'il y a environ 350 personnes qui ignorent leur séropositivité. Chaque année, entre 60 et 120 personnes sont diagnostiquées dans les Alpes-Maritimes.

Se faire tester sans ordonnance dans le 06

En 2019, l'initiative "Au labo sans ordo" a été lancée à Paris et dans les Alpes-Maritimes. Grâce à cette opération, il est possible de se faire dépister pour le VIH sans avoir d'ordonnance du médecin et sans débourser de frais. 

Environ 800 personnes se font tester chaque mois dans le département grâce à cette offre. L'objectif est d'atteindre le chiffre de zéro nouvelle infection dans le département en 2030.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité