Opération escargot des VTC entre Cannes et Monaco : circulation ralentie sur l'A8

Ce lundi 15 janvier, une manifestation sous forme d’opération escargot est organisée entre Cannes et Monaco par des chauffeurs VTC. La circulation est perturbée sur l'autoroute A8.

Les chauffeurs VTC sont en colère. Ce lundi 15 janvier, ils comptent ralentir la circulation sur l’autoroute A8 entre Cannes (Alpes-Maritimes) et Monaco lors d’une opération escargot.

Les manifestants se sont retrouvés à 7h au parking Laubeuf de Cannes, pour un départ vers la Principauté initialement prévu à 8h. Ils ont finalement pris la route peu avant 9h.

Après un imbroglio avec les forces de l’ordre, les chauffeurs ont obtenu l’autorisation des autorités d’occuper sur l'A8 deux voies sur trois en roulant à 50 km/h. Ils ont investi l’autoroute vers 10h45.

Ils sont près d'une centaine à répondre à cet appel à la "mobilisation générale" du syndicat Union des VTC 06/83. Cette opération est organisée pour faire entendre plusieurs revendications.

De multiples revendications

La première est l’instauration d’un numerus clausus pour réguler l’accès à la profession dans la région. "Nous sommes beaucoup trop nombreux aujourd’hui dans toute la France et principalement sur la Côte d’Azur", estime Sabrina Sabena, présidente de l’Union des VTC 06/83. Selon elle, il y aurait plus de 7.000 chauffeurs VTC sur la Côte d'Azur. 

De plus, "en 2024, il y a un enjeu particulier. Les VTC d'Île-de-France sont exclus [pendant les jeux Olympiques] et vont donc venir chez nous encore plus massivement que les autres années. C’est un sérieux manque à gagner, une concurrence plus que déloyale !", ajoute la chauffeuse.

Les VTC, pour voitures de transport avec chauffeur, demandent aux autorités de mettre en place une sectorisation par région des professionnels, afin que ces derniers n’exercent pas tous dans les mêmes zones. Ils entendent par cela "mettre fin à la loi de la jungle imposée par les plateformes numériques". 

"L’été, les 3/4 des chauffeurs louent des véhicules qui viennent de l’étranger et proposent des tarifs qui ne sont plus du tout adaptés. Quand on fait un devis à des clients pour faire Cannes-St-Tropez à 500 € et que ces gens-là les prennent à 250 €... On ne peut plus continuer comme ça ! On a investi dans des véhicules d’occasion à 100.000 €, ce n’est pas possible de continuer ainsi", témoigne Jennifer Saenz-De Ugarte, chauffeuse VTC. 

Enfin, les conducteurs azuréens souhaitent qu'on leur octroie des emplacements spécifiques devant les gares et les lieux où ils récupèrent leurs passagers, "pour une dépose et une prise en charge sécuritaire de nos clients", défendent-ils. 

La circulation ralentie

La circulation dans les Alpes-Maritimes est perturbée par le mouvement. L’autoroute A8 ainsi que les routes du littoral maralpin sont légèrement impactées. La fin de la mobilisation est prévue à 18h. Les chauffeurs VTC manifestent également à Marseille, Toulon et Montpellier.

Ces rassemblements s’inscrivent dans un contexte global de malaise de la profession observable depuis plusieurs mois. "L’opération escargot, c’est une première ! Et ensuite on monte à Paris ! Les VTC à l’Elysée… Très prochainement", annonce Sabrina Sabena. 

(Avec Laurent Verdi et Nathalie Morin dans la manifestation)