"Stop à l'anarchisation de notre métier" : les chauffeurs VTC mènent une nouvelle opération escargot à Marseille

Les chauffeurs de VTC se mobilisent à nouveau ce lundi 15 janvier pour demander un contrôle des délivrances de permis et la sectorisation régionale.

"C'est l'acte 2 et il y en aura d'autres, tant que l'on n'aura pas été entendus", avertit Ilias Mezouar, porte-parole de l'Union des VTC marseillais. Comme la semaine dernière, les chauffeurs VTC ont organisé ce lundi 15 janvier une opération escargot à Marseille. Le point de rendez-vous des voitures a été fixé à la gare Saint-Charles. Le cortège s'est ensuite dirigé vers l'aéroport Marseille Provence à Marignane. D'importants ralentissements de circulation sont à prévoir sur le trajet.

durée de la vidéo : 00h00mn19s
Les chauffeurs de VTC se mobilisent à nouveau ce lundi 15 janvier à Marseille. ©FTV

Mobilisation à Cannes

Leurs revendications n'ont pas changé. Ils demandent "l'instauration d'un numérus clausus" pour limiter le nombre de nouveaux chauffeurs et la "sectorisation régionale de la profession" pour empêcher la concurrence des chauffeurs des autres régions, notamment en été. Les VTC sont près de 5 000 environ dans la cité phocéenne alors qu'ils étaient moins de 2000 il y a deux ans. Ils craignent de voir leur nombre doubler en 2024.

D'autres mobilisations sont prévues ce lundi matin également sur A 8 entre Cannes  et Nice (Alpes-Maritimes). S'ils n'obtiennent pas satisfaction, ils menacent de faire grève pendant les Jeux olympiques dont les épreuves de voile se dérouleront à Marseille. Une nouvelle mobilisation est d'ores et déjà prévue la semaine prochaine.