Où en sont les six athlètes de la région PACA présents aux championnats d'Europe d'athlétisme à Munich ?

Publié le

Du lundi 15 au dimanche 21 août, les championnats d'Europe d'athlétisme se déroulent à Munich. Six athlètes de la région PACA font partie de la sélection française. On fait le point sur leurs performances.

Trois femmes et trois hommes, la parité est respectée ! Ces six athlètes de l'Equipe de France représentent la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur aux championnats d'Europe d'athlétisme qui se déroulent à Munich. Alors que certains sont déjà de retour en France, d'autres ont rendez-vous pour les finales qui se déroulent jusque dimanche 21 août.

Alessia Zarbo, 20 ans, Nice

Cette Antiboise s'entraîne à Nice. Elle est venue à Munich pour disputer le 10 000m. Lundi 15 août, elle est arrivée 12e au classement. Sur Instagram, elle s'est dite "satisfaite" de sa course et du résultat. 

Forcément, dans un coin de ma tête je pense au chrono, à 8 secondes de mon record personnel/record de France Espoirs, ça aurait été un plus de le battre mais le chrono est anecdotique dans ce genre de course.

Alessia Zarbo

En 2020, elle avait été sacrée championne de France au 5000m.

Camille Seri, 23 ans, Nice

L'athlète s'entraîne à Nice depuis une dizaine d'années. A Munich, elle a terminé deuxième de sa série au 400 mètres haies le mercredi 17 août. Le lendemain, lors des demi-finales, l'athlète a abandonné la course après avoir chuté.

Cette année, la Niçoise a été sacrée deux fois championne de France : au 400m à Miramas et au 400m haies à Caen.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Camille Seri (@camille_seri)

Margot Chevrier, 22 ans, Nice

Cette étudiante en médecine fait du saut à la perche à Nice. Elle aussi a déjà remporté deux titres nationaux en 2022. Cela fait d'elle une championne de France en saut à la perche invaincue depuis deux ans puisqu'elle avait déjà remporté le titre à Angers en 2021. 

A Munich, Margot Chevrier a terminé 10e en sautant à 4,40m. Son record s'élève à 4,70m. 

La Niçoise repart sans regret. "Il est grand temps de se reposer pour repartir de plus belle au charbon", a-t-elle commenté sur les réseaux sociaux.

Nous l'avions rencontré fin juillet, lorsqu'elle a offert une initiation au saut à la perche pour les enfants à Monaco. Revoyez notre reportage.

Méba-Mickael Zézé, 28 ans, Mandelieu

Méba-Michael Zézé s'entraîne à Mandelieu depuis cette année. Auparavant, il s'entraînait à Marseille. Trois fois champion de France au 200m, en 2022 et 2018 et déjà vice-champion champion d'Europe au 4x100 m en 2016, Méba-Michael Zézé continue de briller, malgré un début de semaine difficile.

Méba-Michael Zézé a été éliminé en demi-finale du 100 m, mardi 16 août.

"Quand il a fallu se redresser j'ai senti que je n'avais pas assez de puissance, de force, pour être à côté de Jacobs (le gagnant). Je suis frustré parce que je passe à rien du tout de la finale, je vais me remobiliser pour le 200 m et le relais", a-t-il commenté, rapporte l'AFP. 

Il a également été éliminé en demi-finale du 200m le jeudi 17 août.

Toutefois, l'athlète a de quoi retrouver le sourire ! Au relais 4x100 m, qui s'est déroulé ce vendredi 19 août au matin, il a terminé 2e de la série. Il courait avec Pablo Mateo, Jimmy Vicaut et Ryan Zézé, son petit frère, lui aussi champion de France cette année, au 200m salle. La finale du relais 4 x 100 m sera diffusée le dimanche 21 août à 21h12.

Nicolas Navarro, 31 ans, Marseille 

Ce marathonien s'entraîne à Marseille. Lors du marathon de Munich, il a terminé 5e, malgré une chute

On ne saura malheureusement jamais ce qu’il se serait passé sans cette chute, mais j’ai laissé beaucoup de plumes pour recoller au groupe après cet incident.

Nicolas Navarro

Il a couru ce marathon en 2h10'41", soit deux minutes de plus que son record personnel établi à 2h08'29". C'est encore mieux qu'en 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo quand il avait couru le marathon en 2h12'50". L'athlète est déjà rentré en France, notamment parce que sa chute l'a blessé à la hanche.

"Ce n’est malheureusement plus du stade mais de mon canapé que je suis à fond derrière l’équipe de France.. l’ambiance n’est pas la même, mais ça reste plus confortable", conclut-il avec une pointe d'humour sur les réseaux sociaux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nicolas Navarro (@n_navarus)

Téo Andant, 23 ans, Monaco

Ce Niçois s'entraîne à l'AS Monaco depuis 2013. Ce vendredi 19 août, il a couru pour les séries du relais 4x400m. Avec Gilles Biron, Loïc Prevot et Simon Boypa, Téo Andant a terminé 2e de la série

Cette place les qualifie directement pour la finale qui aura lieu samedi à 21h15.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité