Palmarès des joueurs les mieux payés : jusqu'à 650 000 euros par mois à Monaco et 250 000 à Nice

L'équipe révèle ce vendredi 7 février une estimation des salaires des footballeurs. Si le PSG monopolise le top 10, Wissam Ben Yedder à Monaco l'effleure avec 650 000 € par mois.

Selon l'Equipe, Wissam Ben Yedder perçoit 650 000 € par mois.
Selon l'Equipe, Wissam Ben Yedder perçoit 650 000 € par mois. © MAX PPP / Cyril Dogergny
Loin derrière Neymar et ses 3 000 600 euros ou encore Kylian Mbappé et ses 1 910 000 euros brut perçus par mois, les monégasques talonnent le bas du top 10 exclusivement parisien.

Le dernier du top 10, Leandro Paredes avec 750 000 n'est pas éloigné de la rémunération de Wissam Ben Yedder, attaquant à l'AS Monaco il touche 650 000 euros par mois. 

Les deux clubs de football PSG et AS Monaco concentrent 15 des plus gros salaires de Ligue 1 selon l'Equipe
 

Après Wissam Ben Yedder, Cesc Fabregas touche 600.000 €, Tiémoué Bakayoko 450.000 €, Islam Slimani lui avoisine les 380.000 €  et enfin Keita Baldé avec 310.000 €.
 
Keita Baldé perçoit 310 000 euros brut par mois.
Keita Baldé perçoit 310 000 euros brut par mois. © M.HAMIOT / FTV


A l'année, Keita Baldé par exemple perçoit 3 720 000 euros, c'est quasiment la paie de Neymar en un mois. Des sommes mirobolantes qui ne représentent que le salaire brut et donc qui n'intègrent pas les primes.

A Nice, Kasper Dolberg touche le plus gros salaire

Kasper Dolberg, le 18/10/2019 joue contre le PSG en Ligue 1 à l'Allianz Riviera.
Kasper Dolberg, le 18/10/2019 joue contre le PSG en Ligue 1 à l'Allianz Riviera. © Max PPP / Sebastien Nogier


250 000 euros, c'est la rémunération la plus élevée pour l'OGC Nice octroyée au Danois Kasper Dolberg qui évolue au poste d'attaquant. Il est suivi de près par Adam Ounas, 180 000 euros brut par mois, Youcef Atal arrive lui à la troisième place avec 150 000 euros.


* Tous les chiffres donnés sont des estimations. Ces estimations correspondent au salaire brut mensuel et n'intègrent donc pas les primes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport football monaco international ogc nice économie