Peut-on tous se faire vacciner ? Une infectiologue du CHU de Nice nous répond

Si vous êtes allergiques, sous traitement anticoagulant ou que vous avez déjà eu la Covid-19, devez-vous vous faire vacciner ? Elisa Demonchy, infectiologue au CHU de Nice nous explique les bénéfices du vaccin. 

Se faire vacciner... ou pas ? Telle est la question qui revient dans toutes les conversations. Chaque cas, chaque patient est différent. Le Docteur Elisa Demonchy est infectiologue au CHU de Nice et responsable de l'unité Covid. Elle a répondu à nos questions. 

A quel âge peut-on se faire vacciner ?

Il n’y a pas de limite d’âge. Seuls les enfants ne sont pas concernés pour l’instant.

Y a-t-il des contre-indications ?

Il y a très peu de contre-indications. Les personnes qui présentent des allergies sévères doivent en parler avec leur allergologue. Ceux qui ont déjà eu un choc anaphylactique par exemple, ça doit être évalué en fonction du bénéfice-risque.

Si on est allergique ?

Les allergies au pollen, aux aliments, aux piqûres d’insectes, à l’œuf ne sont pas des contre-indications pour se faire vacciner. Il faut en discuter avec l’allergologue qui donnera le feu vert ou pas.

Si on prend un traitement anticoagulant (souvent prescrit pour les maladies cardiaques) par exemple ?

Pour les anticoagulants, pas de contre-indication. Il faut juste effectuer un point de compression plus prolongé après l’injection.

Y a-t-il des vaccins plus recommandables que d’autres ?

Il y a des modes de fabrication différents, l’ARN messager a déjà été évalué. Son bénéfice c’est d’être fabriqué rapidement. Son problème, c’est son mode de conservation. On ne peut pas aller chez le médecin avec son vaccin.

Mais il n’y a aucune raison d’attendre, le premier disponible il faut l’obtenir.

Le vaccin est-il efficace ?

Les études d’efficacité incluent beaucoup de patients, de gros effectifs avec une évaluation dans les règles de l’art. Aujourd’hui, le vaccin est efficace à 95% avec les deux doses. Attention, la deuxième dose est indispensable 21 jours après la première injection pour être efficace.

Et avec la pénurie actuelle ?

Si on réussit à faire la première dose, c’est déjà bien. Je constate moins de patients malades ou alors avec des formes bégnines de la  Covid. Si on a fait un autre vaccin (comme la grippe par exemple), il y a un délai de 14 jours entre deux vaccins.

Et chez la femme enceinte, considérée comme personne à risque ?

C’est en fonction des antécédents de la patiente. Si elle est diabétique ou en surpoids. C’est du cas par cas. Pour l’instant, on ne sait pas si le vaccin se transmet au fœtus. Des études sont en cours.

Si on est déjà malade ?

Il ne faut pas se faire vacciner tout de suite quand on a déjà eu la Covid. Il y a un délai de 90 jours. Si on a une autre maladie, il faut l’identifier on fait la dose quand ça va mieux, quand il n’y a plus de fièvre et que l’on est en phase de convalescence.

Si l’on a déjà eu la Covid faut-il quand même se faire vacciner ?

Oui, on peut se faire vacciner. En l’état actuel des connaissances, on propose de décaler à 90 jours car il y a des anticorps pendant 3 mois dans l’organisme. Le fait d’avoir fait une maladie Covid protège pendant 90 jours.

Avec l’apparition des variants britanniques et sud-africain, le vaccin est-il toujours aussi efficace ?

Pour l’instant, il n’y a pas de mutation sur la protéine présente dans le vaccin. Les comités scientifiques ont validé l’absence de changement pour la protéine du coronavirus. L’apparition de ces mutations ne doit pas être un frein pour se faire vacciner. Il permet de lutter contre ce variant anglais et sud-africain.Plus ça circule, plus ça risque d’arriver chez nous donc la vaccination permettra de lutter contre ces mutations.

Le vaccin peut-il provoquer des effets secondaires à long terme ?

On ne peut bien sûr pas trouver des effets secondaires à 10 ans. Mais quand on fait des maladies auto-immunes ça se déclenche assez rapidement après la vaccination et c’est très rare. Aujourd'hui, c’est la première fois que l’on a un tel suivi. S’il y a des effets secondaires, les informations remontent rapidement. C’est plutôt rassurant.

Il y a toujours des freins à la vaccination en France… Et si on a toujours peur du vaccin ?

De quoi on a le plus peur ? Un vaccin qui va durer quelques secondes ? C’est une aiguille très fine et ça fait moins mal que les autres vaccins… Ou bien de tomber malade et de contaminer ses proches ? C’est une question de bénéfice individuel et sociétal. La vaccination permet d’être plus serein dans les relations avec ses proches.

Sur les anti-vaccins, on n’arrivera peut-être pas à tous les convaincre, mais pour ceux qui hésitent, la vaccination permet de freiner la contagion dans la sphère familiale et professionnelle. Car la Covid parvient encore à contaminer des familles entières.

> CARTE. De Cannes à Breil-sur-Roya : voici où vous faire vacciner contre le Covid dans les Alpes-Maritimes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société personnes âgées famille