Une commune des Alpes-Maritimes fait un poisson d'avril en annonçant "changer de nom", est-ce possible de le faire en vrai ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Delaunay .

A l'occasion du premier avril, la commune de la Colle-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes, a fait croire à ses administrés que la ville allait changer de nom. Et pas n'importe lequel… Ce changement prévoyait d'associer une marque sponsor de "colle" au nom initial. Blague à part, est-ce qu'elle aurait pu le faire ?

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Communiqué de presse, annonce sur les réseaux sociaux et même un direct à la radio : "La Colle-sur-Loup va changer de nom." En réalité, ces annonces n'étaient qu'une farce à l'occasion de cette journée du premier avril ! 

Une commune de 8000 habitants située dans les Alpes-Maritimes :

La ville a annoncé accoler un sponsor de colle à son nom initial. Une pratique qu'elle justifiait afin de collecter des fonds, "Pour augmenter ses capacités budgétaires, l'Office de Tourisme de La Colle-sur-Loup fait appel au naming territorial. Le "naming" est une pratique répandue dans le sport et les activités culturelles. Pas encore dans les territoires. La démarche consiste à associer une marque sponsor au nom de la ville."

Ainsi la Colle-sur-Loup aurait pu devenir la "Colle-sur-UHU" ou bien la "Colle Cléopâtre", les internautes n'ont pas été dupes bien longtemps :

Dans l'hexagone, deux communes, "Poissons" (Haute-Marne), et "Avril" (Meurthe-et-Moselle), sont jumelées depuis des décennies et cette fois, ce n'est pas une blague ! 

 

A-t-on le droit de changer le nom d'une ville?

C'est possible, mais seulement dans deux cas précis : «pour éviter un risque sérieux d'homonymie avec une ou plusieurs autres collectivités, et pour rétablir une dénomination historique tombée en désuétude», selon le site gouvernemental des collectivités locales. Contrairement aux particuliers qui peuvent demander à changer de nom s'il les pénalise au quotidien, un nom de ville «ridicule» ou «péjoratif» ne peut lui être modifié.

En raison de ces obstacles, certaines communes essayent de tirer parti de leur nom insolite : elles se sont même regroupées sous le nom des «Communes de France aux noms burlesques et chantants», et en profitent pour faire connaître leur patrimoine.

Comment changer le nom d'une ville ?

Le Conseil municipal peut demander au Conseil d'Etat le changement du nom de sa commune. Ensuite, c'est la Commission de révision du nom des communes qui statue.

Une commission dont l'un des membres représente La Poste : en effet, l'organisme doit s'assurer que le changement ne perturbera pas les services publics. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité