Présidentielle. L'ancien député UMP des Alpes-Maritimes, devenu eurodéputé RN, Jérôme Rivière, rallie Eric Zemmour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars

L'eurodéputé du Rassemblement national Jérôme Rivière, qui était l'un des porte-parole de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, a rejoint l'équipe d'Eric Zemmour.

L'eurodéputé du Rassemblement national Jérôme Rivière (élu en 2019), qui était l'un des porte-parole de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, a rejoint l'équipe d'Eric Zemmour, a annoncé l'intéressé au Parisien (article réservé aux abonnés), ce mercredi 19 janvier.

"J'ai choisi de soutenir Eric Zemmour", affirme au quotidien l'intéressé, estimant que "Marine Le Pen n'est pas en situation de gagner l'élection présidentielle"

Son parcours en PACA

Conseiller régional en Provence-Alpes-Côte-d'Azur de 1998 à 2004, Jérôme Rivière a été député UMP des Alpes-Maritimes de 2002 à 2007 avant d'être exclu du parti présidé par Nicolas Sarkozy pour s'être présenté, pour les législatives de 2007, contre le candidat investi par l'UMP, Eric Ciotti.

C'est lui que le Front national avait choisi comme candidat pour les élections législatives dans la 6e circonscription du Var en 2017. Il avait alors été battu par Valérie Gomez-Bassac.

Jérôme Rivière était aussi membre du bureau national (direction élargie) du RN. Il était porte-parole de la campagne de Marine Le Pen pour la presse étrangère.

L'élu précise qu'il va devenir vice-président et porte-parole du parti Reconquête ! d'Eric Zemmour, comme le député ex-LR Guillaume Peltier, qui a aussi rallié l'ancien éditorialiste.

Jérôme Rivière dit avoir démissionné du RN et de son poste de chef de la délégation RN au sein du groupe Identité et Démocratie au Parlement européen. Ce départ fait partie des "vicissitudes" d'une campagne, il s'agissait d'un "profil très aigri", a réagi l'entourage de Marine Le Pen.

La candidate RN est ce jeudi en visite dans le Var, à Fréjus ville dirigée par David Rachline.

Avec AFP