Sur la Côte d'Azur, toujours plus de bénéficiaires des Restos du Coeur à cause de l'inflation

Publié le
Écrit par Gregory Bustori .

Les Restos du Coeur azuréens font face à davantage de demandes à cause de la hausse du coût de la vie. Ils intègrent désormais de nouveaux critères dans leurs barèmes, et disposent d'un nouvel entrepôt, inauguré ce 21 octobre.

L'inflation touche un large panel de produits du quotidien, parmi lesquels les denrées alimentaires. Une dépense incontournable qui oblige davantage de personnes à s'inscrire aux Restos du Coeur

Pour Mihaela, une mère de famille, cette aide est tout simplement vitale au vu de sa rémunération mensuelle. "Je touche 700 et quelques euros. Il y a 400 euros pour le loyer, j'en sors 135 pour EDF. Le reste paie quoi ? La cantine, tous les besoins... Les courses, on n'arrive plus à les faire".

"Les familles qui sont dans la précarité, ou qui entrent dans la précarité, sont les premières victimes de l'inflation, de la hausse du coût de la vie dans les supermarchés, mais aussi de la hausse du coût de l'énergie qui sera sensible à la fin de la saison, avec l'eau, le gaz, l'électricité"  constate François Chartrait, animateur du centre Paul-Montel des Restos du Coeur, à Nice.

De nouveaux indicateurs pris en charge

Lors de l'inscription des bénéficiaires, les coûts de l'énergie sont pris en compte, ce qui permet de faciliter l'octroi de l'aide des Restaurants du Coeur, l'association créée en 1985.

L'ajout d'une rubrique "eau + énergie", sur la base de données des Restos, devenait une évidence pour François Chartrait : "On va prendre en compte les charges en eau, en gaz et en électricité. Cela nous permet donc d'ajouter aux charges (du bénéficiaire, ndlr) et donc de faire rentrer plus facilement les personnes dans nos barèmes" explique-t-il. 

Un nouvel entrepôt pour mieux répondre aux besoins

Pour répondre à ces besoins croissants, même dans l'un des départements les plus riches de France, les Restos du Coeur ont eu besoin de s'agrandir.

Ce vendredi 21 octobre, un nouvel entrepôt de 1400 mètres carrés a été inauguré, en présence de personnalités politiques, du président des Restos du Coeur, mais aussi de bénévoles et de bénéficiaires.

Exit l'ancien entrepôt situé au Plan de Grasse et ses 400 mètres carrés, place désormais à cette nouvelle base pour l'association créée par Coluche.

Elle se trouve à Saint-Laurent-du-Var et alimente les 16 centres des Alpes-Maritimes. 



Un endroit imposant, mais qui répond au défi logistique de l'association. Chaque année, ce sont 1.950.000 repas qui sont distribués dans les Alpes-Maritimes par les Restaurants du Coeur.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité