Le Carnaval de Nice s'organise face à l'épidémie de coronavirus

En 2019, près de 37 000 entrées ont été vendues à des touristes étrangers au Carnaval de Nice. / © Nicolas Debru FTV
En 2019, près de 37 000 entrées ont été vendues à des touristes étrangers au Carnaval de Nice. / © Nicolas Debru FTV

Le Carnaval de Nice accueille une forte clientèle internationale (18% en 2019), dont de nombreux touristes asiatiques. Pour cette édition 2020, tous les clients en provenance de Chine, de Taïwan et de Hong Kong ont annulé leur réservation. Les organisateurs doivent s'adapter.

Par Léa Bouquet

Le Carnaval de Nice attire chaque année une forte clientèle internationale. En 2019, près de 37 000 entrées ont été vendues à des touristes étrangers, dont 1500 à des clients asiatiques.
Parmi ces clients, 326 étaient originaires de Chine et de Hong Kong.

Or, avec l'épidémie de coronavirus et la suspension de certains vols entre l'Europe et la Chine - comme c'est le cas pour Air France jusqu'au 15 mars prochain, on peut se demander si les clients chinois seront au rendez-vous pour cette édition 2020. La réponse est non.
 

Toutes nos réservations en provenance de Taïwan, de Chine et de Hong Kong ont été annulées, c'est-à-dire 71 places", explique-t-on à la ville de Nice. "Pour la plupart, c'est parce que leur avion a été annulé.

Un chiffre à relativer : en 2019, les touristes originaires de cette région de l'Asie ne représentait que 0,3 % du taux de participation total. Par ailleurs, la mairie se rassure avec d'autres chiffres : 2230 Japonais et 270 Coréens ont déjà pris leur place.

Lors de l'événement, une troupe coréenne sera d'ailleurs de la partie. En revanche, aucun artiste chinois ne participe à l'événement. 
 

Des agents sensibilisés à la question du coronavirus


En plus du dispositif médical habituel mis en place pour chaque événement, la ville de Nice précise que 300 agents de sécurité seront présents sur place pour contrôler les entrées du carnaval. 

Plusieurs dizaines d'agents vacataires, qui contribuent à l'organisation de l'événement, ont également été sensibilisés à la question du coronavirus.
 

Nous avons un 'call center' chargé de répondre aux questions des clients sur le carnaval", détaille la mairie. "Certains touristes, notamment étrangers, nous ont par exemple demandé ce que nous mettions en place par rapport au coronavirus, pour être rassurés sur leur venue.
 

Qu'en est-il de la version chinoise du carnaval de Nice ?


Le Carnaval de Nice s'est exporté à trois reprises en Chine : à Macao en 2011, à Xiamen en 2017 et à Ningbo en 2018. Lors de ces événements, carnavaliers niçois et habitants chinois travaillaient ensemble pour recréer le folklore de cette tradition azuréenne.
 


Cette année, comme l'an passé, la version chinoise du Carnaval de Nice n'aura pas lieu. Mais pas à cause de l'épidémie de coronavirus.

Ce serait compliqué à organiser, nous sommes en pleine période d'élections municipales... 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus