Transvésubienne : pas vraiment les VVTistes du dimanche

200 VTTistes ont parcourus les 85 km reliant la Colmiane à Nice ce dimanche. Une des courses les plus mythiques des Alpes-Maritimes, entre montagne et mer: 3000m de denivelé positif pour 4150m de denivelé négatif, la course est une montagne russe au milieu de décors somptueux. 

200 coureurs ont pris le départ à 6h30 ce dimanche pour relier la Colmiane à Nice en VTT
200 coureurs ont pris le départ à 6h30 ce dimanche pour relier la Colmiane à Nice en VTT © UCC Sports Event
Elle aura échappé à tout! L'arrété préféctoral de dernière minute, les pluies torrentielles. Comme un petit miracle au milieu de cette crise sanitaire qui fait tomber un à un les évènements grands publics : la transvésubienne a survécu! 

Il en fallait du courage à 6h30 pour s'elancer dans la nuit noire! Lampe frontale et kway de rigueur. 200 au départ - avec quelques absents - et combien à l'arrivée?
Les conditions s'annonçaient terribles, avec une météo calamiteuse en perspective.

Et tout d'un coup le soleil. Alors quand on demande à l'organisateur comment s'est passée la course, comme un mantra :"c'était IM-PEC-CABLE!!"

La course est une véritbale montagne russe de la montagne à la mer, 3000m de denivelé positif pour 4150m de dénivelé négatif entre la Colmiane et Nice. 
 

Côté sportif, les résultats sont à découvrir ici. 

Pour le reste, Quentin Richard, un des organisateurs évoque les bénévoles : "ils ont été exceptionnels, à La-Tour-Sur-Tinée, à Utelle ou à Coaraze, vraiment nous avons eu un super engouement des locaux. Des supers équipes. Ca fait plaisir, car nous avons eu très peur. Nous avions déjà reporté la course, c'était très compliqué, nous avons eu beaucoup d'annulations, la météo s'annoncait terrible..."

Trêve d'explications, ne resteront que les images.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vtt sport vélo économie transports montagne nature