VIDEO. A Nice, le grand réaménagement du square Wilson critiqué par une association

Publié le

C’était l’un des grands projets de la Ville de Nice, la transformation totale du square Wilson et de la rue Hôtel des postes. L’ancien hôpital Saint-Roch va devenir l’hôtel des polices nationale et municipale, d'importants travaux sont prévus dans ce quartier.

C’est une véritable révolution que s’apprêtent à vivre les habitants de la rue Hôtel des postes et de la place Wilson. Un projet voté en octobre dernier, très ambitieux, puisqu’il prévoit la construction d’un parking sous terre de 550 places sous le square Wilson, tandis que le parking Marshall sera réservé aux forces de l’ordre.

Un projet au cœur de la polémique

Le nouveau parking construit en souterrain sous le square Wilson sur 5 étages pourra accueillir 550 voitures soit une centaine de places de moins que pour le parking Marshall. Mais le point fort de ce plan de réaménagement, c’est essentiellement les espaces verts.

Vous avez aujourd’hui 2000 mètres carrés d’espaces verts et lorsque nous aurons terminé les 5 étages de parking en sous-sol, sous le square Wilson, nous reconstituerons en surface 5000 mètres carrés. Soit 2 fois et demi plus d’espaces verts qu’il y en a aujourd’hui.

Christian Estrosi, maire de Nice

Mais ce projet ne remporte pas l'unanimité. Une réunion est prévue ce soir du mardi 15 novembre, à 18h30, place Wilson, pour la sauvegarde de certains arbres déjà implantés sur le site.

Les écologistes niçois ne perçoivent pas ce projet d'un bon œil. Pour les membres de l’association Terre Bleue, il s’agirait même d’un "arbricide".

Nous devons préserver les essences végétales anciennes. Je doute que la qualité de vie des riverains soit améliorée par ce projet. Ces arbres ne sont pas malades, au contraire ils sont en très bonne santé. Nous faisons face à une incohérence totale!

Helène Granouillac, présidente de l'association Terre Bleue

Interviewée par nos confrères de France Bleu Azur, la présidente de l'association Terre Bleue explique que ces arbres doivent être protégés plutôt que d'être transportés dans les serres municipales.

Une nouvelle page ne se tournera qu’en 2027

Alors que les études géotechniques pour déterminer la nature du sous-sol ont démarré et dureront 2 mois, l’horizon de l’achèvement de ces travaux semble bien lointain.

En 2024, le futur délégataire de service public sera désigné, et en septembre 2025, les vrais travaux vont commencer. Quant à la livraison du parking et au réaménagement de la place, elle est prévue pour 2027.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité