Vous voulez être sauveteur, Villeneuve-Loubet vous offre votre brevet

Les détenteurs du brevet, en jaune, accompagnés par les pompiers et le maire de Villeneuve-Loubet. / © Mairie de Villeneuve Loubet
Les détenteurs du brevet, en jaune, accompagnés par les pompiers et le maire de Villeneuve-Loubet. / © Mairie de Villeneuve Loubet

Le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) coûte près de 400 euros. Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes, paie le brevet à ceux qui veulent le passer.

Par L.V.

Si vous aimez la mer, les tee-shirts fluo et porter secours à votre prochain, cette proposition est faite pour vous. Sur un coût de 450 euros pour l'obtention du brevet, la mairie finance 300 euros.

Le stagiaire avance la somme de 150 euros à l’organisme de formation. En cas d’obtention du diplôme, la commune rembourse les 150 euros avancés, dans le cas contraire la moitié.
 

Une condition principale


En échange, le stagiaire lauréat sera employé contre rémunération, à la surveillance des plages villeneuvoises auprès du Service Départemental d'incendie et de Secours des Alpes-Maritimes durant deux saisons estivales consécutives. 

Le brevet est valable 5 ans à partir de la date de son obtention. La commune de Villeneuve-Loubet finance aussi à hauteur de 160 euros le recyclage du BNSSA, qui coûte 210 euros.

En contrepartie, le détenteur du brevet sera affecté à la surveillance de ses plages. Et en cas d’obtention du recyclage la commune rembourse également la somme de 50 euros avancée par le candidat.
 
Cette opération est organisée depuis 2014 en partenariat avec le SDIS des Alpes-Maritimes. L'an dernier, 5 personnes ont été aidées et toutes ont obtenu leur brevet. 

Attention, les inscriptions doivent se faire sur le site internet de la commune avant le 30 novembre.

 

Sur le même sujet

Les + Lus