Nouveaux emplois en Ehpad, augmentations de salaires, aides pour être plus écolo... Tout savoir sur le budget des Alpes-Maritimes pour 2023

Publié le
Écrit par Pauline Thurier .

Vendredi 20 janvier, le conseil départemental des Alpes-Maritimes s'est réuni en séance plénière pour voter le budget de l'année 2023. Plus d'argent pour les Ehpad, les travaux de la vallée de la Roya achevés avant la fin de l'année et des aides pour des équipements plus verts... Les promesses sont nombreuses.

En 2023, le département des Alpes-Maritimes compte diriger ses moyens vers des causes précises : l'aide aux personnes âgées, le maintien du pouvoir d'achat et l'aménagement du territoire. Lors du vote du budget primitif qui a eu lieu vendredi 20 janvier, les 54 conseillers départementaux ont tranché sur de nombreuses questions. 

155 emplois en Ehpad

"Comme je m’y étais engagé en novembre 2022, je réaffirme ma volonté de soutenir les résidents en Ehpad publics et associatifs et leur famille", a déclaré Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental. Ainsi, chaque Ehpad bénéficiera d'un budget pour l'équivalence d'un emploi temps plein (ETP) supplémentaire pour 73 lits. Cela équivaut à 155 emplois créés au sein des établissements du département. 

De plus, les Ehpad publics et associatifs recevront également une aide de 1,75 million d'euros pour "supporter les effets de l'inflation", indique le site du département

En mars 2023, une Maison de l'autonomie ouvrira ses portes à Nice. Ce guichet permettra d'accompagner les personnes en situation de handicap et les personnes âgées en perte d’autonomie. Par la suite, 13 antennes ouvriront dans le reste du département dans les mois suivants. Toujours côté santé, l’Institut Axel-Kahn, "destiné à mieux coordonner le parcours de soins des malades du cancer et de leur entourage", ouvrira également à Nice, avenue Auber. Cet établissement est un partenariat entre le département, le Centre Antoine-Lacassagne et La Ligue contre le cancer des Alpes-Maritimes.

Augmentation des salaires des travailleurs sociaux 

Concernant les jeunes et leurs parents, le département s'est engagé à ne pas augmenter le tarif des cantines pour les collégiens. 71 millions d'euros seront consacrés aux collèges des Alpes-Maritimes dont 5 uniquement pour la rénovation énergétique des établissements.

La construction d'un nouveau collège sera lancée à Levens et des études concernant la reconstruction du collège des Campelières à Mougins seront également lancées. 

Pour les plus petits et les jeunes parents, la Maison des 1000 premiers jours vient d'ouvrir ses portes les jeudi 19 janvier à Nice, 172 avenue de la Californie. Cette maison vise à accompagner les parents durant les trois premières années de leurs enfants.

Une seconde Maison des 1000 premiers jours devraient également ouvrir ses portes à Grasse. 

Par ailleurs, le département s'est engagé à augmenter les salaires des 1700 travailleurs sociaux et des 600 agents du département en charge des solidarités.

10 000 euros d'aide pour des panneaux photovoltaïques

En 2023, les particuliers pourront bénéficier de nouvelles aides pour des équipements plus verts. Ces aides peuvent aller jusqu’à 10 000 € pour la pose de panneaux photovoltaïques, jusqu’à 400 € pour l’installation d’une borne de recharge électrique et jusqu’à 1000 € pour l’installation d’un chauffe-eau solaire.

En outre, de nouveaux tronçons de pistes cyclables seront finalisés à Mougins, Biot et Menton et quatre nouveaux parkings de covoiturage seront créés.

De plus en plus d'éclairages seront remplacés par des lampes LED, meilleures pour l'environnement.

La fin des travaux d'infrastructures dans la Roya

Le département a fait la promesse de voir s'achever "tous les travaux d’infrastructures" en 2023, soit trois ans après le passage de la tempête Alex qui avait fait de nombreux dégâts sur les routes, isolant ainsi les habitants de la vallée de la Roya. 48 millions d'euros supplémentaires ont été votés pour les travaux de reconstruction dans les vallées.

Parmi les travaux d'aménagement routiers, l'assemblée départementale a aussi voté la réalisation du pont de la Trinité à Puget-Théniers, l'amélioration de l’accès à Sophia Antipolis et la finalisation de l’échangeur de la Paoute à Grasse.

Les tunnels de Castillon, de la Mescla et du Reveston seront également sécurisés.

Concernant les pompiers, un budget de 88 millions d'euros a été voté. 4,5 millions d'euros seront alloués aux projets de reconstruction des casernes de Castagniers, Saint-Martin-Vésubie et Saint-Sauveur-sur-Tinée, ainsi que la réhabilitation de celles de Cannes-Pastour, Vence, Carros, Isola. Enfin, les casernes d’Auribeau, Pégomas et La Roquette-sur-Siagne seront réunies en un seul centre à Pégomas.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité