Sensibilisation, collecte de fonds, c'est le Sidaction pendant trois jours

Voilà 40 ans que le Sida sévit dans le monde et pourtant, les jeunes générations ont baissé la garde. Les contaminations ont toujours lieu en Paca, 2e région la plus touchée après l'Ile de France. Le Sidaction permet de relayer les messages d'information et de collecter des dons.

Bien sûr, il y a la pandémie de Covid qui dure depuis plus de deux ans avec depuis un mois, la guerre en Ukraine et son cortège d'atrocités. Et dans ce contexte morose, on en oublierait presque un autre virus, celui du VIH. C'est lui qui donne le Sida, cette maladie qui depuis 40 ans, est moins dévastatrice qu'au moment de son apparition car des traitements existent, mais de nouvelles contaminations sont enregistrées chaque année et il n'y a toujours pas de vaccin. 

38 millions de personnes vivent encore avec le virus dans le monde et 1 personne séropositive sur 6 ignore qu’elle est porteuse.

Un Sidaction et une valeur universelle : l'amour

Ne pas banaliser l'épidémie, car elle a toujours des répercussions sociales et psychologiques, c'est tout l'enjeu du Sidaction. La jeunesse est moins informée sur la maladie, sur ses modes de contamination et l'enjeu du dépistage.

Pendant trois jours, le public est invité à faire un don. Cette collecte finance des programmes de recherche médicale et scientifique, elle finance aussi des associations et l'aide aux malades.

Un mot d'ordre cette année :  le VIH ne fait pas disparaître l'amour, par amour, faisons disparaître le VIH !

La région Paca, 2e région la plus touchée après l'Ile de France

Selon les derniers chiffres,  3 520 personnes vivent avec le VIH en PACA et selon les associations, plusieurs centaines de personnes seraient positives sans le savoir car elle se ne font pas dépister.

Les traitements

Concernant les traitements, il y a eu de grandes avancées ces dernières années. Le traitement permet d'avoir une charge virale, c'est-à-dire la présence du virus dans le sang, indétectable.

Ill existe  par ailleurs un traitement, la PrEP qui bloque la contamination. Il est désormais prescrit par les médecins généralistes et plus seulement à l'hôpital.

La PrEP, abréviation de "prophylaxie pré-exposition", c'est une combinaison d'antirétroviraux, un médicament préventif. Commercialisé en France depuis 2016, ce comprimé est destiné à des personnes qui qui ne sont pas infectées par le SIDA, pour éviter qu'elles le deviennent. Depuis 2016, date de l'autorisation de mise sur le marché de la PrEP, 20.000 personnes, essentiellement des hommes gays y ont eu recours.

Faire un don

Pendant trois jours, les médias sont mobilisés pour vous inciter à donner.

Parce que le sida ne se guérit toujours pas, vous avez jusqu'à dimanche pour faire vos dons :

  • Par téléphone au 110, la ligne du don. Ce numéro est accessible gratuitement à partir de tous les opérateurs téléphoniques. Destiné à recevoir les promesses de don, le 110 est ouvert durant toute la période du Sidaction et restera ouvert jusqu’au 23 avril pour les personnes qui souhaitent encore faire un don.
  • En ligne sur www.sidaction.org. Le don en ligne (paiement sécurisé) est plus rapide et plus économique.
  • Par SMS au 92 110 : si vous voulez faire un don par SMS, envoyez le mot "DON" au 92 110. Un don de 5 € sera reversé à Sidaction.

Objectif : Sida 0 à l'horizon 2030 !

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité