Tempête Alex : un vide-grenier solidaire à Breil-sur-Roya pour écouler les dons qui n'ont pas trouvé preneur

Après le passage de la tempête Alex en octobre dernier, les dons ont afflué pour aider les sinistrés, à tel point qu’une partie est restée inutilisée. Pour écouler le stock, une braderie solidaire est organisée à Breil-sur-Roya les 10 11 et 13 décembre à destination des habitants. 

Vaisselle, petit électroménager, vêtements ... les dons qui n'ont pas encore été pourvues sont gratuits et uniquement destinés aux habitants de la vallée de la Roya.
Vaisselle, petit électroménager, vêtements ... les dons qui n'ont pas encore été pourvues sont gratuits et uniquement destinés aux habitants de la vallée de la Roya. © Loïc Blache / FTV

C’est la preuve d’un immense élan de solidarité. Presque un peu trop grand. Deux mois après le passage de la tempête Alex qui a ravagé une partie des Alpes-Maritimes, les dons à destination des sinistrés s’entassent dans des entrepôts. 

« Cette très grande générosité a été indispensable à la survie des populations sinistrées, en particulier dans les villages de la haute vallée qui sont encore aujourd’hui difficilement accessibles », analyse François Lefebvre, directeur général adjoint des services de la CARF (Communauté d’agglomération de la Riviera française).

« Mais aujourd’hui la période d’aide d’urgence est passée et il nous reste beaucoup de stock », ajoute-t-il. 

 

Pour gérer ce stock, nous voulions rester fidèles à l’esprit des donateurs, c’est-à-dire faire en sorte que ces dons aident le plus possible les populations de la Roya.

François Lefebvre, directeur général adjoint des services de la CARF

 

Deux mois après le passage de la tempête Alex, il reste plus de cent mètres cubes de vêtements donnés aux habitants de la vallée.
Deux mois après le passage de la tempête Alex, il reste plus de cent mètres cubes de vêtements donnés aux habitants de la vallée. © Loïc Blache / FTV

Gratuit et pour les habitants de la Roya uniquement

En lien avec les maires des 5 communes de la Roya, la CARF a donc décidé d’organiser une braderie solidaire pour permettre aux habitants de venir à nouveau prendre ce dont ils ont besoin.

La braderie à lieu les 10, 11 et 13 décembre à Breil-sur-Roya, à deux endroits différents

Petit électroménager, vaisselles, articles pour bébé, chaussures et … plus de cent mètres cubes de vêtements. Tout est gratuit et uniquement à destination des habitants de la Roya. Il faut montrer un justificatif de domicile pour prendre un article, jusqu’à 20 maximum. 

La marchandise qui n'aura pas trouvé preneur à l'issue des trois jours de braderie solidaire sera donnée à des associations caritatives.
La marchandise qui n'aura pas trouvé preneur à l'issue des trois jours de braderie solidaire sera donnée à des associations caritatives. © Loïc Blache / FTV

Durant la première journée de braderie, près de 200 personnes sont venues dans le gymnase de Breil-sur-Roya pour y chercher un peu d'aide matérielle.  

Les vêtements, l'électroménager, la vaisselle ... ce sont des choses qui sont toujours utiles. Ça me touche de voir tout ça et je remercie les gens qui ont pensé à nous. 

une habitante de la Roya

Polémique sur la vente des dons

Ces derniers jours, quelques commentaires ont enflammé les réseaux sociaux concernant la possibilité de vendre les dons. « Ces polémiques n’ont jamais eu raison d’être » estime Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya. 

Il avait été envisagé dans un premier temps d’organiser une vente au profit des sinistrés. Certaines personnes n’ont pas compris cette démarche consistant à vendre des dons et donc aujourd’hui, c'est une braderie gratuite qui a lieu.

Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya

Après trois jours de vide-grenier solidaire, les dons qui ne trouveront pas preneur auprès de la population de la Roya seront offerts à des associations caritatives. « Idéalement, je souhaite qu’ils soient reversés à des associations locales. Mais dans tous les cas, la logique est que ces dons bénéficient à des gens qui en ont besoin », ajoute le maire de Breil-sur-Roya.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société intempéries météo vallée de la roya