Comme à Paris, les trottinettes interdites de stationnement sur les trottoirs à Villeneuve-Loubet

Les trottinettes électriques circulant sur les trottoirs s'exposeront à des amendes. / © France 3 / Benoît Loth
Les trottinettes électriques circulant sur les trottoirs s'exposeront à des amendes. / © France 3 / Benoît Loth

La commune de Villeneuve-Loubet dans les Alpes-Maritimes a pris un arrêté interdisant la circulation des trottinettes électriques sur les trottoirs. Elle devance ainsi un projet de décret qui prévoit cette réglementation partout dans le pays. 

Par Philémon Stinès & AlH

La mairie de Villeneuve-Loubet veut mettre les trottinettes au pas. Un décret qui entrera en vigueur le 15 juin interdit la circulation des trottinettes et autres "engins de déplacement personnels motorisés - EDPM" (ceci incluant Segways, hoverboards et gyropodes en tout genre) sur les trottoirs de la ville.

► Vitesse, accidents, stationnement... La trottinette est-elle passée d'engin ludique à danger public ?

"Le développement exponentiel de ces EDPM pose deux problématiques : leur circulation et leur stationnement », explique la municipalité dans son communiqué. « La circulation sur les trottoirs de ces engins est source d’insécurité, en particulier pour les piétons en situation de fragilité. Le stationnement anarchique quant à lui peut s’avérer rapidement un obstacle contraignant pour le passage des poussettes ou pour des personnes à mobilité réduite en fauteuil. »
Les "hoverboard", ces gyropodes sans guidon ni selle, rentrent dans la catégorie des "engins de déplacement personnels motorisés" et seront également interdits. / © Frederic J. BROWN / AFP
Les "hoverboard", ces gyropodes sans guidon ni selle, rentrent dans la catégorie des "engins de déplacement personnels motorisés" et seront également interdits. / © Frederic J. BROWN / AFP

Les contrevenants s'exposeront à des amendes de 35 euros pour un stationnement gênant et 135 euros en cas de circulation sur un trottoir. La commune a précisé que la police municipale "accentuera les contrôles."

Bientôt une interdiction à l'échelle nationale

En prenant cet arrêté, Villeneuve-Loubet a devancé un projet de décret qui devrait entrer en vigueur à la rentrée et qui prévoit la généralisation de cette réglementation à l'échelle nationale. La vitesse des engins sera limitée à 25 km/h. Trottinettes et gyropodes auront l’obligation d’emprunter les pistes cyclables ou les routes limitées à 50 km/h. Freins et feux seront obligatoires pour les utilisateurs, écouteurs au guidon interdits. 

Les trottinettes interdites de stationnement sur les trottoirs à Paris aussi !

Anne Hidalgo maire de Paris, a égrené aussi ce jeudi plusieurs mesures pour mettre un terme aux nuisances causées par les trottinettes électriques, responsables de plusieurs accidents.

  • Interdiction de stationnement sur les trottoirs - Elles devront stationner sur les places de stationnement situées sur la chaussée
  • Imitation de vitesse à 20 voire 8 km/h
  • Les trottinettes seront également "interdites dans tous les parcs et jardins"
  • "Le port du casque" sera recommandé.

Comme Bordeaux, Lyon ou Strasbourg, Paris attend l'adoption du projet de loi mobilités (LOM), actuellement en discussion à l'Assemblée nationale, qui permettra aux villes de réguler les nouveaux moyens de transport en libre-service (trottinettes, vélos, gyropodes...).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus