Bilan 2020 de la sécurité routière : baisse de 24 % des tués sur les routes de Paca

Le nombre de morts sur les routes de France n'a jamais été aussi bas depuis 1925. La région Paca, où 4408 accidents et 229 décès ont été comptablisés au cours de l'année 2020, participe à cette baisse historique favorisée par les mesures restrictives liée à la crise sanitaire du Covid-19. 

Le SDIS 83 et le Samu en intervention en juin 2021 près de Grimaud dans le Var.
Le SDIS 83 et le Samu en intervention en juin 2021 près de Grimaud dans le Var. © SDIS 83

Moins de voitures sur les routes, moins d'accidents, moins de blessés et de morts. Sans surprise, 2020 a été une bonne année pour la sécurité routière, selon le bilan définitif établi par l'ONISP .

2541 décès sur le territoire métropolitain, c'est 22 % de moins qu'en 2019. Des chiffres inférieurs à ceux de 1925, une époque où les véhicules étaient pourtant 50 fois moins nombreux !

La région Provence-Alpes Côte d'Azur est la troisième région qui contribue le plus à cette chute historique de la mortalité sur les routes de France, derrière l'Auvergne-Rhône Alpes et l'Occitanie. 229 décès contre 303, la baisse est de 24% sur un an. 

La mise en place des confinements nationaux et locaux liée à la pandémie, le télétravail, les couvre-feux et les restrictions de circulation entre les régions expliquent cette tendance inédite.

Les Provençaux comme le reste des Français ont été contraints de réduire fortement leurs déplacements longue distance, notamment au moment de partir en vacances. Moins de kilomètres parcourus et du même coup moins d'accidents graves à déplorer sur les autoroutes comme hors agglomération. L'équation est simple et se vérifie une fois encore.

Le nombre de décès a chuté dans tous les départements de la région :

Le nombre de personnes décédées étant faible dans les Hautes-Alpes la baisse de 83 % n'est pas significative.

Deux morts ce 1er juin à La Turbie dans les Alpes-Maritimes :

Ce mardi 1er juin vers 13 heures, un homme et une femme sont décédés dans un violent choc survenu entre leur moto et un véhicule arrivant en face. L'accident a eu lieu sur la route de Cap-d'Ail à La Turbie.

A l’arrivée des secours, soit une quinzaine de sapeurs-pompiers de La Turbie, ces deux personnes étaient inconscientes, en arrêt cardio respiratoire. 

La mortalité des cyclistes en hausse

L'impact de la crise sanitaire se constate également dans la baisse de la moralité par tranche d'âge au niveau national. Les plus de 75 % ont particulièrement limité leurs sorties même en dehors des périodes de confinement imposées. Cela a pour résultat une baisse de 34 % des tués dans cette population.

Cependant l'épidémie a aussi amené les Provençaux à changer leur mode de transport. Souhaitant éviter les risques de contamination dans les transports en commun ou envie de faire du sport, beaucoup ont privilégié le vélo. Raisons aux quelles s'ajoute un boum des livraisons à vélo sur cette période.

Mais cet engouement pour le deux-roues s'est traduit par une hausse de la mortalité de + 6% en Paca. C'est la seule catégorie d'usagers en augmentation en 2020 par rapport à 2019.

Ces dernières semaines avec la fin des restrictions de circulation, les accidents de la route sont repartis à la hausse et avec eux le macabre décompte des tués, mais ils restent encore bien inférieurs aux chiffres de l'année 2019 à la même période. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie sécurité routière société sécurité autoroute transports routes faits divers