Ce que l'on sait sur l'évasion d'un détenu de la prison de Luynes pendant un chantier de réinsertion

Alors qu'il participait à un chantier d'insertion dans une oliveraie, un détenu en a profité pour s’évader de la prison de Luynes, le mardi 5 mars, ont indiqué mercredi à l'AFP le parquet et l'administration pénitentiaire.

Mardi 5 mars, un détenu de l’établissement pénitentiaire de Luynes, près d’Aix-en-Provence, s’est évadé, a appris France 3 Provence-Alpes auprès du syndicat FO justice d’Aix-en-Provence, confirmant une information d'Europe 1.

France 3 Provence-Alpes fait le point sur cette évasion.

Il s'est évadé lors d'une sortie dans une oliveraie

C’est lors d’une permission de sortie que le détenu a pris la fuite. Il participait à un chantier de réinsertion dans une oliveraie, dans un "domaine, qui est proche de Luynes", indique le parquet et qui "comporte un certain nombre de chantiers de réinsertion". Cette permission avait été autorisée par le juge et il s’agit de sa deuxième permission. Le prisonnier a enjambé une barrière, est monté dans un véhicule qui l'attendait de l'autre côté de la route, et il s'est enfui, a ajouté le magistrat. Les faits se sont déroulés sans aucune violence, et une enquête a été ouverte pour retrouver le détenu.

Un détenu en "structure d’accompagnement vers la sortie"

Le suspect n’était pas en détention classique, mais à la SAS, une structure d’accompagnement vers la sortie. Il s’agit d’un dispositif mis en place en 2018, qui permet d’accompagner les personnes détenues les plus en difficultés, vers la sortie. Il a été présenté par la ministre de la Justice de l’époque, Nicole Belloubet. En théorie, l'obtention de permissions de sortie est simplifiée dans le but de favoriser les liens entre le milieu carcéral et l'extérieur.

La structure d'accompagnement vers la sortie a pour objet de mettre en place une période de "transition qui facilite le passage de la détention à la liberté" et a pour objectif de "limiter le risque de récidive" en facilitant les chances de réinsertion, a rappelé Jean-Luc Blachon.

Ce détenu était incarcéré "pour des faits de délinquance routière et d'évasion" a indiqué le procureur d'Aix-en-Provence Jean-Luc Blachon à l'AFP. Il purgeait également une peine peu élevée pour "détention et transport de drogue". 

Une évasion quelques jours après une agression à Luynes

Les faits interviennent quelques jours après l’agression d’un détenu à la prison de Luynes, le 25 février dernier. L’homme avait été agressé en pleine promenade et roué de coups. Il comparaissait depuis lundi dernier aux assises d'Aix-en-Provence dans le procès du triple meurtre de la cité Bassens datant de 2016. Par ailleurs, le procès a été renvoyé à une date ultérieure.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité