Coronavirus : une petite photo pour un grand bravo, l'hommage au personnel soignant d'un photographe amateur

Rendre hommage aux soignants avec un cliché et une petite phrase. C’est l’idée d’un photographe Aixois. Depuis 15 jours, Devid Munier publie sur son compte Instagram des portraits de soignants, des photos qu’il retravaille et qu’il publie en noir et blanc.

Coronavirus : une photo pour un grand bravo, l'hommage d'un photographe aixois pour le personnel soignant.
Coronavirus : une photo pour un grand bravo, l'hommage d'un photographe aixois pour le personnel soignant. © Devid Munier
Lorsque la crise du covid 19 a démarré, comme la plupart d’entre nous, Devid Munier a été confiné chez lui.

Ce photographe amateur, également vendeur spécialisé dans une boutique d’une grande marque américaine à Aix-en-Provence, a vite commencé a trouvé le temps un peu long.

Alors, Devid Munier a cherché comment rendre hommage à ceux que l’on applaudit tous les soirs à 20h : les soignants.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PHOTOGRAPHER 3.0 / CM 🔜 07/20 (@devid.munier) le

"Parmi mes amis, je connais quelques infirmiers ou infirmières, alors je leur ai fait parvenir un flyer pour leur demander de m’envoyer une photo avec leur prénom, leur ville, leur profession et puis une petite phrase qui les définit".

Un prénom, une profession, une ville, une citation

Et cette petite citation Devid y tient beaucoup. "Elle nous parle d’eux, nous dit qui ils sont et puis certaines de ces phrases sont très émouvantes".

C’est le cas pour celle de Roxane qui dit juste : "La distance nous donne une raison d'aimer plus fort. Ma famille me manque !"

Pour le photographe, ces quelques mots permettent de mettre en lumière les personnels des hôpitaux, sans qui nous ne pourrions pas être soignés.
Voir cette publication sur Instagram

𝗠𝗘𝗥𝗖𝗜 ❣️ 𝗔𝘂 𝗽𝗲𝗿𝘀𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗿𝗽𝘀 𝗺𝗲́𝗱𝗶𝗰𝗮𝗹💚 𝗟𝗲 𝘀𝗼𝗶𝗿 𝗮̀ 𝟮𝟬𝗛, j’applaudi seul chez moi & personne ne m’entend. 𝐉𝐞 𝗹𝗮𝗶𝘀𝘀𝗲 𝗺𝗮 𝗰𝗿𝗲́𝗮𝘁𝗶𝘃𝗶𝘁𝗲́ 𝗽𝗮𝗿𝗹𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼. 𝗨𝗻𝗲 𝗶𝗺𝗮𝗴𝗲 𝘃𝗮𝘂𝘁 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗺𝗼𝘁𝘀. Ce que je souhaite exprimer par dessus tout. C’est la reconnaissance pour votre aide en cette période difficile que nous traversons en France 🇫🇷 & dans le monde 🌎. Sans oublier les autres corps de métiers. 𝑴𝒆𝒓𝒄𝒊 𝒂̀ 𝒆𝒖𝒙 𝒂𝒖𝒔𝒔𝒊. .✒️ 𝗣𝗲𝘁𝗶𝘁 𝗺𝗼𝘁 𝗱𝗲 Andrea : « La distance nous donne une raison d'aimer plus fort. » 😩 Ma famille me manque ! #restonscheznous #nurse #stayathome #jerestechezmoi #confinement #nurselife #nursesofinstagram #world #france🇫🇷 #suddefrance🇫🇷 #provencefrance #marseillecity #home #soutien #covid_19 #covid #20h #applause #merci #thanks #goodvibes

Une publication partagée par PHOTOGRAPHER 3.0 / CM 🔜 07/20 (@devid.munier) le

Pas facile pourtant de faire des photos sans se déplacer. Alors Devid donne par mail ou par téléphone les consignes pour recevoir les meilleurs clichés possibles.

Il demande à chaque fois deux photos, l’une en tenue de travail et l’autre à la maison. Ensuite c’est là que l’artiste intervient : il retouche le cliché et le passe en noir et blanc pour un effet des plus chics.

Devid place ensuite la photo dans un cadre de couleur, vert pour les soignants, "la couleur de l’espoir" et met le prénom, la ville et le métier de la personne.

D'autres premières lignes à l’honneur

Devid pense également aux autres professions qui permettent à la France de continuer de tourner. Il souhaite rendre un hommage aux caissiers, aux éboueurs, aux cuisiniers qui travaillent dans les Ehpad.

La première à inaugurer cette série sur les autres professions c’est Virginie, caissière à Saint-Marcel-Lès-Valence.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PHOTOGRAPHER 3.0 / CM 🔜 07/20 (@devid.munier) le

Ces clichés auront un autre code couleur, ils ne seront pas verts, mais orange pour l’accueil et la gaieté.
Devid souhaite recevoir des photos de la France entière et pourquoi pas d’un peu partout dans le monde.

Tous les soirs à 20h lorsque vous ferez du bruit sur votre balcon, lui il publiera un portrait.

14 d’entre eux sont déjà sur sa page Instagram, des portraits que l’on peut à la fois applaudir depuis chez soi et liker via les réseaux sociaux.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter