CARTE. Sécheresse : l'état d'alerte déclenché pour une partie des Bouches-du-Rhône

La préfecture du département a annoncé, jeudi, le passage du bassin de l'Arc en état d'alerte.

Une sécheresse précoce qui annonce un été particulièrement tendu en Provence. La préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé, jeudi 20 avril, le passage du bassin de l'Arc amont et aval au stade d'alerte sécheresse. La conséquence d'un déficit pluviométrique au mois de mars de 35% sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Vingt-huit communes concernées

Au total, ce sont 28 communes qui sont concernées par cette mise en état d'alerte : Aix-en-Provence (sud de la route nationale et du chemin d’Eguilles), Beaurecueil, Belcodène, Berre-l’Etang, Bouc-Bel-Air, Cabriès, Châteauneuf-le-Rouge, Coudoux, Eguilles, Fuveau, Gardanne, Gréasque, La Fare-les-Oliviers, Lançon-Provence (pour la plaine limitrophe de Berre-l’Etang), Meyreuil, Mimet, Peynier, Puyloubier, Rognac, Rousset, Saint-Antonin-sur-Bayon, Saint-Marc-Jaumegarde (Sud du plateau de France), Simiane-Collongue (Est de la crête partant de l’Etoile), Le Tholonet, Trets, Vauvenargues (à l’exception du vallon du Grand Sambuc), Velaux et Ventabren.

"Compte tenu de cette situation exceptionnelle en période hivernale, le préfet des Bouches-du-Rhône demande à l’ensemble des usagers (particuliers, collectivités, industriels, commerçants, artisans, exploitants agricoles…) à avoir un usage économe de l’eau et à respecter les mesures de restrictions des usages de l'eau", précise la préfecture sur son site internet.

Des restrictions en place en cas de niveau Alerte

Pour rappel, il existe quatre niveaux de limitation. Le seuil d'alerte est déclenché lorsque la coexistence de tous les usages (alimentation en eau potable, arrosage, irrigation, etc.) et le bon fonctionnement des milieux aquatiques ne sont plus assurés. Des restrictions d'usages de l'eau s'appliquent dès ce deuxième seuil.

Outre des limitations de prélèvement pour l'agriculture (interdiction d'irriguer entre 11 heures et 18 heures), certains prélèvements pour des activités nautiques sont interdits et l'arrosage des espaces verts est autorisé à certaines heures seulement. L'irrigation des cultures par système d’irrigation localisée (goutte-à-goutte, micro-aspersion par exemple) est également autorisée. 

L'arrosage des pelouses, terrains de sport, massifs fleuris et jardins potagers est lui aussi interdit entre 11 heures et 18 heures dans les départements en alerte (en jaune sur la carte). L'arrosage des espaces verts est quant à lui interdit sauf pour les plantations datant de moins d'un an, qui sont elles soumises à des restrictions d'horaires. Il est également interdit de procéder à l'arrosage des terrains de golf entre 8 heures et 20 heures, "de façon à diminuer la consommation d'eau sur le volume hebdomadaire de 15 à 30%".

Les piscines publiques sont ouvertes sans restriction. Le remplissage et la vidange des piscines privées (de plus d'1 mètre cube) sont quant à eux interdits à part s'il s'agit d'une remise à niveau ou d'un premier remplissage "si le chantier avait débuté avant les premières restrictions". 

Le communiqué de la préfecture des Bouches-du-Rhône rappelle toutefois "qu'à ce jour, il n’y a pas de tension signalée sur l’eau à usage domestique."

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité