"C'est une consécration pour une Drag Queen", Nicky Doll portera la flamme olympique à Arles

Plus sur le thème :

L'une des Drag Queens les plus populaires de France sera l'une des relayeuses à porter la flamme olympique. Elle donne rendez-vous à son public, ce dimanche 12 mai, à Arles.

La Drag Queen internationale française Nicky Doll fera aussi partie de la fête olympique entamée le 8 mai à Marseille. L'artiste annonce ce vendredi 10 mai à ces 1,2 million de followers sur Instagram qu'elle prendra le relais de la flamme à Arles, le dimanche 12 mai.

Les spectateurs et spectatrices pourront la voir déambuler au début du boulevard des Lices, longeant le jardin d'été, en plein cœur de la ville, aux alentours de 18 h 55.

Une fierté de représenter le sud de la France pour celle qui est originaire de Marseille. C'est la délégation des Jeux olympiques qui lui a proposé de participer au relais. Ravie de l'invitation, elle a tout de suite accepté. "C'est une consécration pour une Drag Queen, ça montre qu'on est acceptées par notre beau pays."

Le flambeau passe de main en main, peu importe l'orientation sexuelle et la profession.

Nicky Doll, drag queen

à France 3 Provence-Alpes.

Elle sera la deuxième Drag Queen, après Miss Martini à Digne-les-Bains ce samedi 11 mai, à porter la torche à travers l'hexagone. Et pour elle, "c'est un message fort pour tout le panel de diversité. On est là, on existe. On est tous et toutes respecté.es à notre juste valeur."

Des Jeux olympiques plus inclusifs

Célébrer la diversité partout dans le monde est l'un des objectifs de ces jeux Paris 2024. "L'égalité des genres, l'inclusion et la diversité font partie intégrante de la vision du CIO, à savoir bâtir un monde pacifique et meilleur grâce au sport", avait écrit le Comité international olympique dans un communiqué de presse.

"Montrer des rappeurs populaires, des Drag Queens, les conservateurs n'ont pas le choix que d'accepter des personnes plus colorées et plus diverses", poursuit Nicky Doll.

Elle portera donc ce dimanche 12 mai le T-shirt blanc des relayeuses. Mais elle tient quand même à rassurer son public, elle sera extravagante sur le reste. "On a tous et toutes nos artifices. C'est aussi une manière de montrer que l'on peut être sexy et glamour, tout étant sportive", plaisante-t-elle.

Un avant-goût avant le lancement de la troisième saison de Drag Race France, présentée par l'artiste, qui sortira le 31 mai prochain, sur france.tv à 19 h et sur France 3 à partir de 22 h 55.