"Je suis dégouté" : non choisi pour porter la flamme à Marseille, Joseph Mahmoud, médaillé olympique, évoque une "ségrégation"

La flamme olympique déambule dans les rues de Marseille ce 9 mai, grâce à 180 porteurs. Si tous sont ravis, certains athlètes gardent un goût amer de ne pas avoir été choisis pour en faire partie. C'est le cas de Joseph Mahmoud, médaillé d'argent aux JO de Los Angeles en 1984.

Alors que la flamme olympique a commencé son périple dans les rues marseillaises, certains anciens athlètes, comme Joseph Mahmoud, ont un goût amer de ne pas figurer parmi les 180 porteurs qui font déambuler le flambeau dans la cité phocéenne.

durée de la vidéo : 00h03mn39s
Joseph Mahmoud,médaille d'argent 3 000 mètres steeple masculin aux Jeux olympiques d'été de 1984 de Los Angeles évoque sa colère de ne pas avoir été selectionné pour participer à l'arrivée de la flamme olympique à Marseille. ©FTV

Aux côtés de Sabrina Soualmia, journaliste à France 3 Provence-Alpes, Joseph Mahmoud revient sur sa médaille d’argent aux Jeux Olympique de Los Angeles de 1984, qui a "bousculé sa vie". La même année, il bat le record d'Europe qui ne sera battu qu'en 2002 par le Néerlandais Simon Vroemen.

Celui qui entraîne aujourd’hui marathonien Benoît Zwierzchiewski ne comprend pas pourquoi il n’est pas l’un des 180 porteurs de la flamme olympique. "Moi qui suis enfant de Marseille et qui a grandi à la Sauvagère, dans le 10ᵉ arrondissement. Je ne comprends pas parce que le président du COJOP a des relais partout (...) et on m'a oublié donc, je ne vais pas dire que je suis en colère, mais je suis déçu. Déçu parce que c'est un petit peu oublier ce que j'ai fait comme résultat (...) Je me dis c'est un événement qui se passe tous les 100 ans. Peut-être que dans 100 ans, on m'appellera pour porter la flamme", ironise-t-il

"On a fait un peu de ségrégation"

Problème, Joseph Mahmoud est élu à la Ville d'Aubagne. Et le règlement du Comité international olympique prévoit que les personnalités élues en exercice ne peuvent pas porter la flamme olympique. 

Difficile pour l'ancien athlète de cacher sa déception, qui regrette que la Ville n'ait pas mélangé les personnalités avec les sportifs. "On essaie de monter les sportifs contre les personnalités autres que sportives. Il fallait faire les personnalités avec les sportifs, ça aurait fait un beau message." 

On dit que c'est la ville qui regroupe tout le monde et là, on a fait un peu de ségrégation.

Joseph Mahmoud, athlète médaillé olympique en 1984

Il n'est pas le seul à être surpris, Stéphane Diagana, figure de l'athlétisme français, présent sur le plateau de France 3 Provence-Alpes, l'est également. "Je suis surpris de l'apprendre, car pour moi, c'est une évidence". Un coup vraiment "dur à encaisser" pour Joseph Mahmoud, qui a fait une croix sur la soirée d'hier tellement il était "dégouté".

Une soirée qui a attiré pas moins de 150 000 personnes sur le Vieux-Port, avec un concert gratuit d'Alonzo – qui a profité de l'occasion pour annoncer un concert au stade Vélodrome en juillet 2025 – et Soprano. Au total, 320 000 personnes, selon la mairie de Marseille, ont assisté à l'arrivée de la flamme olympique dans la cité phocéenne. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité