Aubagne : 570 foyers privés d'électricité après la tempête de samedi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau .

Les violents coups de vent de la tempête Fabien ont provoqué des coupures d'électricité dans la nuit de samedi à dimanche, dans le secteur d'Aubagne. Des poteaux électriques ont été cassés et 570 foyers se sont retrouvés dans le noir. Ce lundi, 370 habitations étaient encore privées d'électricité.

Les violents coups de vent de la tempête Fabien ont provoqué de nombreux dégâts. Dans le secteur de Bodinar et Solans, à Aubagne (Bouches-du-Rhône), 570 foyers se sont retrouvés sans électricité, dans la nuit de samedi à dimanche.



À l'origine de cette coupure de courant, plusieurs poteaux électriques ont été cassés par la tempête.



"La priorité a été de mettre en sécurité les zones sinistrées pour éviter des risques pour le voisinage", a indiqué Enedis, en charge du réseau de distribution. "Ensuite, nous avons mis en place trois groupes électrogènes, pour alimenter le plus de clients possibles".



Ce lundi matin, il restait encore 370 habitations, privées d'électricité. "Le problème, c'est que certains poteaux électriques sont sur des propriétés privées et il a fallu retrouver et contacter les propriétaires pour intervenir et beaucoup sont absents à cause des vacances", a expliqué Enedis.



Si les travaux d'urgence sont réalisés dans les temps, tous les habitants du secteur devraient retrouver l'électricité d'ici ce soir.



Pour en savoir plus sur les coupures de courant et pour connaître l'heure de retour à la normale, vous pouvez télécharger l'application "Enedis à mes côtés" sur votre smartphone.



Avant de remplacer les poteaux cassés, Enedis va étudier la possibilité d'enterrer le réseau électrique, ce qui évitera les problèmes liés aux intempéries.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité