Covid : bars et restaurants seront totalement fermés dès ce samedi dans la Métropole Aix-Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Becq & ALH

Olivier Véran, le ministre de la santé, lors de son point hebdomadaire ce mercredi 23 septembre a placé la Métropole Aix-Marseille en "alerte maximale". Cette alerte fait suite aux annonces des nouvelles couleurs pour la carte de France de circulation du coronavirus.

Lors de son point presse, Olivier Véran, ministre de la Santé a annoncé ce 23 septembre de nouvelles mesures pour endiguer l'épidémie et accentuer la lutte contre le Covid-19.



Parmi ces mesures, la fermeture des bars et restaurant de la Métropole Aix-Marseille à compter de ce samedi soir, soit 92 communes concernées.



Ce jeudi matin, la municipalité de Marseille s'est réunie en conseil extraordinaire pour faire un point suite aux annonces.





La Métropole Aix-Marseille est classée dans la zone d'alerte maximale car au moins 30% des lits de réanimations sont utilisés pour des malades du Covid-19.



Si la situation ne s'arrange pas, l'ultime classement est celui de "l'état d'urgence sanitaire".



Après concertation avec le préfet les nouvelles mesures devraient être mise en place dès ce samedi : 
  • fermeture totale des bars 
  • les enterrements ne seront pas concernés par ces restrictions
  • Les cinémas et théatres restent ouverts
  • Les restaurants scolaires et d'entreprises ne sont pas consernés

La situation dans certains territoires exige que nous prenions des mesures supplémentaires

Olivier Véran, ministre de la santé

Les Alpes-Maritimes sont placées en "zone alerte renforcée" (les bars pourraient fermer à 22h). 



Trois indicateurs sont retenus pour ce nouveau calcul du taux d’incidence, le taux d’incidence chez les personnes âgées et la part des patients covid dans les services de réanimations.



En France au 23 septembre, 69 départements étaient classés, en "zone de circulation active du virus" (ZCA) par le gouvernement et représentés en rouge sur la carte. Parmi eux : les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse et les Alpes-Maritimes.
 

Dans les zones d'alerte maximale, "l'objectif est que ces mesures ne durent pas plus deux semaines

Olivier Véran.



Pour ces deux départements, le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas diagnostiqués la semaine passée pour 100 000 habitants, est trés largement au dessus du seuil critique (50) : 214 pour les Bouches-du-Rhône et 136 pour les Alpes-Maritimes.



Ce taux a poussé le ministre des Solidarités et de la Santé a demander un durcissement des mesures pour Nice. Le préfet des Alpes-Maritimes a d'ailleurs déjà élargi les mesures à l'ensemble du département :
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans les parcs et jardins ainsi que sur les plages 
  • Les débits de boissons et restaurants doivent être fermés entre minuit trente et six heures du matin
  • La vente d'alcool à emporter après 20 heures est interdite ainsi que la consommation d'alcool sur la voie publique après 20 heures
  • La diffusion de musique sur la voie publique est interdite car susceptible d'inciter les gens à se rassembler
  • Les grands événements seront limités à 1000 personnes.
Lors de son point presse du jeudi 17 septembre le ministre Olivier Véran n'excluait pas un nouveau durcissement pour Marseille.



Dans son rapport hebdomadaire l'ARS PACA annonçait les chiffres pour la semaine dernière :
  • 638 personnes sont hospitalisées (+99 par rapport à la semaine 36) dont 138 personnes sont en réanimation (+52 par rapport à la semaine 36).
  • Depuis le début de l'épidémie : 50 855 personnes (+ 7 104 par rapport au dernier bilan) ont été testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

    1052 personnes hospitalisées sont décédées (+39 par rapport à la semaine 36)
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité