A Marseille, Sol en Si accompagne les malades du sida

Publié le
Écrit par virginie Danger, Sylvie Garat et Guilhem Ricavy

Si le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le sida, l'association Solidarité enfants sida œuvre toute l'année pour aider et accompagner les malades.

En France, quelque 200 000 personnes vivent avec le sida. Et 24 000 ignorent qu'elles sont malades.

Avec 63 découvertes de séropositivité par million d’habitants en 2020, Provence-Alpes-Côte d’Azur est la deuxième région métropolitaine la plus touchée, après l'Île-de-France, par l’épidémie. Le département des Alpes-Maritimes est celui qui connaît le plus grand nombre de nouvelles contaminations par millier d’habitants, après Paris.

A Marseille, l'association Sol en Si ("Solidarité enfants sida") accompagne les malades.

"On ne mangeait pas avec moi, on ne buvait pas dans mon verre. On venait jusqu'en bas de chez moi pour m'insulter", raconte Abi à nos journalistes Virginie Danger et Sylvie Garat. Abi a trouvé refuge au sein de l’association Sol en Si, il y a cinq ans.

Mère de quatre enfants, elle veut alors échapper à sa famille, toxique. Des proches qui la traitent comme une paria depuis l’annonce de sa séropositivité, à l’âge de 22 ans. A son arrivée à Marseille, Abi trouve à Sol en Si un lieu ressource, une seconde famille à qui elle peut confier tous les traumatismes endurées.

Sol en Si, c’est aussi une crèche pour les tout-petits et pour les parents, un accompagnement psychologique social polyvalent. "Un soutien précieux pour aider les familles à se structurer, à cheminer vers l’autonomie", explique l'association.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité