A Marseille, une école fabrique 600 étoles pour la messe du pape François au Vélodrome

Le pape célébrera une grande messe le 23 septembre à l'Orange Vélodrome. Les fidèles revêtiront une étole, fabriquée en partie par des jeunes apprentis de l'école Fask Academy à Marseille.

Des petites mains s'affairent derrière des machines à coudre. En toile de fond, des étoles confectionnées spécifiquement pour les prêtres, pour la messe célébrée par le pape à l'Orange Vélodrome, le 23 septembre. Les journalistes de France 3 Provence-Alpes Estelle Mathieu et Pauline Guigou sont parties à la rencontre de cet atelier de fabrication. 

L'atelier foisonne de jeunes au visage concentré, la mine concentrée. Équipés de mètres de couture, ils coupent, découpent et assemblent des tissus, avec une machine à coudre. 

"Je suis toujours en admiration devant les costumes et habillements, et je veux pouvoir en faire moi aussi", confie Maya. La jeune fille admet "avoir trouvé sa place ici. De ses mains elle fait défiler un long voile rectangulaire blanc et poursuit,"je ne suis pas croyante. Je n'étais pas plus émue que ça, lorsqu'on m'a annoncé que je ferai des étoles pour le pape." 

La plupart des jeunes ici, inscrits en CAP métier de la mode, ont pour vocation la couture. Ils suivent une formation depuis septembre à la Fask Academy. Quatre écoles de fabrication textile seulement existent en France. La Fask Academy a été créée par une association des professionnels de mode, qui remettent sous pavillon français ce savoir-faire.

La fierté d'une école marseillaise

Dans cet atelier, cinquante étoles seront fabriquées par les jeunes couturiers en herbe. "On est très fiers de participer à cet événement. Nos élèves sont à même de faire ça", souligne sa directrice Valérie Pintard. Les prêtres de cette gigantesque messe arboreront 600 étoles au total, sans compter les vicaires.

Un guide d'instruction mentionne les étapes, mais des renforts humains pour superviser chaque étole et s'assurer a été mis en place.

Une étole conforme à un piqué droit, avec des angles maîtrisés. "Un travail à la portée de tous, qui demande surtout de la précision", affirme Sandrine Blanc, maître professionnelle chargée de former les jeunes.

À l’occasion, le chanoine Jean-Pierre Ellul est venu, accompagné de fidèles paroissiens, curieux de visiter l'atelier. "Je me sers des matières actuelles, je cherche des tissus mode qui puissent entrer dans le monde de la liturgie", sourit-il.

Les 550 autres étoles seront fabriquées par des paroissiens. La dernière étape de confection, avant la couture, l'impression du logo. "J'espère qu'on sera prêts", confesse le chanoine, sourire en coin.

Inquiétudes sur la santé du pape François

Le pape François, 86 ans, a entamé jeudi une convalescence de plusieurs jours au lendemain d'une opération pour une hernie abdominale qui a relancé les interrogations autour de sa santé. Le jésuite argentin connaît des problèmes médicaux récurrents depuis qu'il a succédé, en 2013, à Benoît XVI, démissionnaire et décédé en décembre 2022 à 95 ans. 

Ses audiences ont d'ailleurs été annulées jusqu'au 18 juin "par mesure de précaution", a indiqué le Vatican.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité