• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les accusations d’un comique marseillais envers Gad Elmaleh relancent le débat sur le plagiat

Gad Elmaleh l'humoriste chouchou du public français accusé de plagiat pour son sketch "le blond". / © FETHI BELAID / AFP
Gad Elmaleh l'humoriste chouchou du public français accusé de plagiat pour son sketch "le blond". / © FETHI BELAID / AFP

Il est beau et parfait, c’est "le blond". Un sketch culte du répertoire de Gad Elmaleh mais plagié selon un humoriste marseillais. Le plagiat existe-il vraiment ?  Est-ce monnaie courante dans le milieu des comiques français ? Yves Pujol, comique toulonnais nous livre son analyse.

Par Eric Ambrosini

Les dernières révélations concernant Gad Elmaleh secouent à nouveau le monde des humoristes.

Le comique français fait l’objet de multiples accusations pour plagiat jusqu’au célèbre sketch du "blond" dont la paternité est aujourd’hui revendiquée par un humoriste marseillais Kamel Bennafla.

Le plagiat est-il courant dans le monde des comiques ? Où s’arrête la limite entre simple inspiration et copie ?

Ressemblances, coïncidences ou plagiats ?

Yves Pujol, le leader du groupe Aïoli et auteur de notre célèbre rubrique "Parlez-vous le Sud ?" diffusée sur nos réseaux sociaux, prévient : "On a tous des références, des maîtres qui nous ont forcément inspiré".

Et pour l’humoriste toulonnais, le maître c’est Raymond Devos, l’homme qui jonglait avec les mots.

"Mais il y a aussi, Coluche, Guy Bedos… qui ont inspiré bon nombre d’entre nous. Leur style, leur manière de parler se retrouvent dans ce que l’on fait mais ce n’est pas du plagiat à proprement parler".

Yves Pujol dans son dernier spectacle "J'adore ma femme".
Yves Pujol dans son dernier spectacle "J'adore ma femme".
Yves Pujol avoue essayer de ne pas trop regarder les autres comiques "pour ne pas subir d'influences". Mais il est difficile d’éviter les "idées inspirantes".

"La paternité, internet, facebook… on a tous écrit là-dessus… dans nos sketches, des scènes peuvent se ressembler mais ce n’est pas la même histoire".

A titre d’exemple, dans son dernier spectacle, l’humoriste décerne des prix "Landru" aux grands criminels. Albert Dupontel lui, distribuait des prix aux politiques véreux ? Peut-on parler de copie ?

"C’est la même idée mais le sketch n’est pas le même. Je ne dis pas les mêmes mots… mais quand c’est du mot à mot ou du geste à geste, on est alors forcément dans le plagiat et ça s’appelle du vol !"

CopyComic a ouvert la chasse aux copieurs 

A partir de montages vidéos, de témoignages… la chaîne Youtube CopyComic dénonce les plagiats entre professionnels du rire.

Gad Elmaleh y est épinglé mais il n’est pas le seul ! De Michel Leeb à Roland Magdane en passant par des artistes plus récents comme Mathieu Madénian ou Malik Bentalha…

"Dans le métier, on sait tous qu’il y a des blagues qui viennent des Etats-Unis", explique Yves Pujol

"Avant tu allais là-bas. Tu fréquentais pendant 2 mois les clubs de stand-up et tu notais les vannes pour les refaire en France. Ni vu, ni connu".

La légendaire Cagole d'Yves Pujol et de son groupe Aïoli fêtent leur 30 ans de carrière.
La légendaire Cagole d'Yves Pujol et de son groupe Aïoli fêtent leur 30 ans de carrière.
Mais l’avènement d’internet et l’accès à toutes sortes d’informations y compris à des spectacles américains joués il y a quelques années, ont tout changé.

"Tout le monde peut en effet tout vérifier ! C’est un système, une époque qui disparaît ! CopyComic ? Je trouve ça bien. C’est un lanceur d’alerte, il est nécessaire et devrait s’appeler comic-leaks !"

Si le plagiat a toujours existé et dans tous les domaines artistiques (peinture, littérature…), aujourd’hui nul ne peut l’ignorer.

Et lorsqu’il est découvert, "c’est bien que certains comiques soient rattrapés par la patrouille mais dommage qu’ils soient incapables de faire leur méa culpa, con !" Signé l’inimitable Pujol.

Sur le même sujet

Franck Roturier (06)

Les + Lus