Alerte pollution : restrictions de circulation et transports en commun à tarifs réduits dans les Bouches-du-Rhône

L'alerte pollution de niveau 2 est déclenchée. Les automobilistes sont appelés à laisser la voiture au garage et à utiliser les transports en commun. Des mesures de restriction de la circulation ont été mises en place à Marseille. Le Vaucluse est également concerné.

Depuis ce mercredi matin, 8 h, une partie des véhicules n'a pas le droit de circuler dans le centre-ville de Marseille. Sur décision du préfet, seuls les véhicules électriques électriques ou hydrogène ainsi que les vignettes Crit'air de classe 1 à 3 peuvent pénétrer une zone comprise l'A557 au nord, l'avenue du Prado au Sud et le Jarret à l'Est.

Par ailleurs, la vitesse maximum autorisée est baissée de 20 km/h sur toutes les routes du département.

Une pollution favorisée par la météo

Les autorités ont déclenché le niveau 2 d'alerte suite à une pollution aux particules fines, les PM10. Une situation favorisée par les conditions météorologiques actuelles, notamment le peu de vent, combinée à l'émission de polluants provoquée par les transports routiers et maritimes et le chauffage au bois.

Cette mesure permet aux collectivités de proposer des mesures pour inciter les automobilistes à laisser leur voiture au parking. A Marseille, les parkings relais de la régie des transports, la RTM sont gratuits jusqu'à la fin de l'alerte. Le ticket unitaire permet de voyager toute la journée sur tout le réseau (contre seulement une heure en temps normal).

A noter que l'alerte de niveau 2 a également été déclenchée dans le Vaucluse ce mercredi 15 février. La circulation différenciée a été mise en place sur le territoire du Grand Avignon et des communes de Barbentane, Châteaurenard, Noves et Rognonas. Et les véhicules avec vignette Crit'Air de classe 4 et 5 sont interdits dans vingt communes autour d'Avignon.