Covid : foire de Marseille, fêtes étudiantes, sorties scolaires, ce qui est annulé ou interdit dans les Bouches-du-Rhône

Le préfet de région a annoncé ce lundi une série de mesures pour limiter la propagation du Covid dans 27 communes des Bouches-du-Rhône : moins de monde dans les rassemblements festifs et sportifs, des événements annulés comme la foire de Marseille et les journées du Patrimoine...

Le préfet a annoncé un durcissement des mesures à Marseille et dans 26 communes des Bouches-du-Rhône.
Le préfet a annoncé un durcissement des mesures à Marseille et dans 26 communes des Bouches-du-Rhône. © David Rossi/MaxPPP
Dans les salons de la préfecture, ce lundi, Christophe Mirmand, le préfet de région a détaillé les nouvelles mesures prises pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid dans les Bouches-du-Rhônes. 

Ces meures sont applicables dans 27 communes (listées plus bas) du département. 

Evènements annulés :

Port du masque :

Fermeture des bars et restaurants :

Restrictions des rassemblements et réunions :

Spectacle et événements sportifs :

Transports collectifs :

Dans les entreprises :

Dans les lieux de culte :

Dans les commerces et grandes surfaces :

Ces mesures, fixées jusqu'au 1er octobre, concernent 27 communes des Bouches-du-Rhône où le taux d'incidence du virus est supérieur à 100 pour 100.000. 

Un taux d'incidence de plus de 300 pour 100.000

Le préfet de région a justifié ces mesures par l'évolution inquiétante de la situation dans les Bouches-du-Rhône. Le taux d'incidence est de 212 pour 100.000 dans le département mais il dépasse les 300 pour 100.000 dans certains secteurs.

Les Bouches-du-Rhône se placent "en tête des départements où la situation est la plus défavorable", a expliqué Christophe Mirmand.
Philippe de Mester, le directeur de l'Agence régionale de Santé PACA a également rappelé que le taux de positivité est de 8,5 %, il constate une hausse des admissions rapides en hôpital et en réanimation, "des progressions qui nous inquiètent, car nos services de réanimation sont sous tension". 

64 lits de réa disponibles en PACA

Dans la région, 139 personnes sont en réanimation, 64 lits restent disponibles, note le directeur de l'ARS, mais a-t-il ajouté, "avec une situation plus tendue à Marseille."

Philippe de Mester a annoncé aussi des mesures pour développer les capacités de tests dans la région.

Jean-Olivier Arnaud, le directeur de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille a fait le point de la situation "très tendue" dans les hôpitaux marseillais : 155 lits sont dédiés à la prise en charge Covid dont 35 en réanimation.

"Ce matin, 31 étaient occupés", a noté le directeur de l'AP-HM qui se dit préoccupé.

Manque de personnels

Des réorganisations de service sont en cours, par exemple, 25 lits supplémentaires vont être mobilisés sur l'hôpital de la Conception.  

Jean-Olivier Arnaud a souligné qu'il doit faire face à un fort absentéisme des personnels, mais ceux qui ont attrapé la Covid ont été infectés en dehors de l'hôpital, précise-t-il, dans leur environnement familial. Il ajoute que malgré des recrutements, les moyens ne sont pas les mêmes que ceux déployés lors de la première vague.

Revoir la conférence de presse de Christophe Mirmand, préfet de région : 

La liste des 27 communes 

Allauch, Aubagne, Auriol, Cassis, La Ciotat, Carnoux-en-Provence, Marseille, La-Penne-sur-Huveaune, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons, Aix-en-Provence, Cabries, Fuveau, Gardanne, Mimet, Les Pennes-Mirabeau, Barbentane, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Berre-l’Etang, Chateauneuf-les-Martigues, Marignagne, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis, Rognac, Le Rove, Saint-Victoret.

Cette liste sera réactualisée en fonction des besoins en fonction des données de Santé Publique France et de l'ARS, a précisé le préfet de région.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie sorties et loisirs partenariats événements