"C'est de la déception, rien d'autre". Concert de Jul sold out : entre joie et colère des fans

Deux jours après l'annonce du concert de Jul, c'est la cohue pour obtenir un ticket, ce mercredi 17 avril. Une liste d'attente interminable : jusqu'à un million de personnes ont patienté sur les sites de vente... Parfois en vain. Ils sont nombreux à exprimer leur déception.

Le rappeur marseillais Jul avait annoncé, ce lundi 15 avril, sur son compte X son concert au Vélodrome le 24 mai 2025. Ce mercredi 17 avril, à midi tout pile, la billetterie a ouvert. Après le premier concert du J en 2022, son retour est plus qu'attendu par ses fans. Et son succès s'est vu dans la file d'attente pour la billetterie. Plus d'un million de personnes ont tenté d'obtenir des billets pour le Vélodrome, un stade qui a accueilli 55 000 spectateurs pour le concert de Beyoncé l'année dernière.

Si certains ont obtenu le ticket d'or pour assister au concert de Jul en 2025, d'autres sont repartis bredouille avec beaucoup de déception. La rédaction de France 3 Provence-Alpes est allée à leur rencontre. 

Déception pour les fans du J sans ticket

Pour Emma, c'est la douche froide aujourd'hui. Fan depuis les premiers jours de l'Ovni, elle a demandé, ce matin, à 15 personnes de faire la queue en simultanée avec elle. Des heures d'attente en ligne pour finalement n'obtenir aucun billet. "C'est de la déception, rien d'autre", nous confie-t-elle gorge serrée.

Une injustice pour elle, qui se proclame fan numéro 1 de l'artiste sur Spotify. "Y'a trop de gens qui l'aiment. Je suis contente pour lui, mais je suis dégoutée", ajoute Emma. Ce qu'elle propose : organiser un concert "que pour les personnes qui le kiffent vraiment".

Emma rassure toutefois le J, elle restera une grande fan de l'artiste. "Team Jul forever", conclut la Normande de 26 ans qui comptait venir à Marseille juste pour assister au concert.

Une déception partagée par Solène Bénéteau, 24 ans. "Pour une fois qu'il annonce une date, souffle-t-elle. Depuis ce matin, j'étais sur la liste d'attente. Je suis dégoûtée."

Sans billet, elle garde néanmoins "espoir" de voir le rappeur de "Bande organisée" l'année prochaine en live. "Je me dis que, peut-être, il va annoncer une autre date." En attendant, l'étudiante en droit tente de trouver des solutions et se dit prête à payer le double, voire le triple de la place.

Des places hors de prix déjà en revente

La billetterie à peine fermée, les places sont déjà en revente sur les réseaux sociaux ou par bouche-à-oreille. Manale, étudiante en journalisme, espérait pouvoir acheter sa place ce matin sur internet. Comme des milliers de fans, l'événement était déjà complet avant qu'elle ne puisse obtenir la sienne. Depuis, elle "cherche des solutions à tout prix". Comme Solène, Manale est prête à racheter une place deux fois plus chère. 

L'un de ses amis fait d'ailleurs partie de ses revendeurs pour qui les places de concerts prisés comme celui de Jul deviennent une aubaine. "Il a acheté 24 places au Vélodrome et 24 places au Stade de France. Il devait avoir plusieurs comptes et plusieurs ordinateurs", explique la fan originaire de Clermont-Ferrand.

Seul souci pour les revendeurs des places du concert de Jul... Les places virtuelles ne seront disponibles que cinq jours avant l'évènement. "Les gens doivent avoir confiance en lui pour acheter des places. Les payer aussi tôt pour les avoir aussi tard, il y a des risques de se faire avoir", poursuit Manale.

Les bienheureux détenteurs du ticket gagnant

Et pour ne pas faire de jaloux, on a préféré donner la parole aux heureux élus à la fin de notre article. Tristan a pu avoir des places pour assister au concert du rappeur marseillais grâce à l'un de ses amis. "Il a fait la queue dans la liste d'attente très tôt ce matin. Mais aussi j'y étais, mais j'étais 200 000ᵉ", nous explique-t-il, soulagé, le sourire aux lèvres.

Ce spectacle, c'est un événement que l'étudiant attend avec impatience. "Si on pouvait avancer le temps pour aller directement en mai 2025, on le ferait", s'exclame Tristan.

Pour l'occasion, il ira en fosse avec l'un de ses amis, Théophile Marzet. C'est à sa grande surprise que l'étudiant a décroché le saint Graal ce midi. "Quand j'ai vu le nombre de personnes, je ne pensais pas en avoir. On est des petits privilégiés", nous confie-t-il.

Il n'était toutefois pas inquiet de pouvoir avoir une place au Vélodrome, surtout quelques jours avant le concert. "C'est vu comme un truc inaccessible, mais il y a toujours des gens qui ne viennent pas et qui revendent leur place au prix où ils l'ont achetée."

En attendant le 24 mai 2025, sachez que certains journalistes de la rédaction de France 3 Provence-Alpes sont toujours, eux, en recherche de places.