Cinq chiffres pour comprendre pourquoi le Sidaction reste l'affaire de tous

Le week-end du Sidaction 2022 se déroule les 25, 26 et 27 mars. Cette année encore, cette initiative a besoin d'exister. Ce virus est loin d'être en perte de vitesse. La pandémie a eu des conséquences directes sur le dépistage.

  • En France, 173.000 personnes vivraient avec le VIH. 

Le VIH ou Virus de l’Immunodéficience Humaine est un rétrovirus humain sexuellement transmissible. Il affaiblit le système immunitaire, et en l’absence de traitement, est responsable du sida.

Depuis sa création Sidaction œuvre pour la recherche médicale.

C'est pour cela que pendant trois jours de mobilisation télévisuelle, c'est un immense appel à la générosité.

Cette année, Sidaction appelle" à la mobilisation du plus grand nombre au nom d’une valeur universelle : l’amour. Le VIH ne fait pas disparaître l’amour, mais par amour, nous pouvons faire disparaître le VIH".

Le VIH/sida est l’affaire de toutes et tous

Un rapport de Santé Publique France publié en Décembre 2021, fait le point sur la situation du VIH en France, des données qui intègrent la pandémie de Covid.

Ce rapport est basé sur des données récoltées en 2020.

  • En France, on observe une chute de 14% des dépistages depuis le début de la crise sanitaire. Cela engendre un retard dans la mise sous traitement des personnes et fait courir un risque pour leur santé et une d'augmentation des nouvelles infections.

Ce sont près de 5,2 millions de sérologies VIH qui ont été réalisées par les laboratoires de biologie médicale. 

  • Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2020, 43% sont des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes.

Continuer à informer

  • En France, 14 % des nouvelles découvertes de séropositivité concernent les jeunes de moins de 25 ans.
  • Ce pourcentage est encore plus élevé chez les plus de 50 ans, ils sont 22% a avoir découvert leur séroposivité en 2020.

On le sait peu ou pas mais le virus du sida reste la première cause de mortalité chez les femmes âgées de 15 à 49 ans.

Selon l’ONUSIDA, 7,7 millions de décès pourraient être liés au sida entre 2021 et 2030 dans le monde, si la couverture des services de prévention et des traitements n’évolue pas rapidement.

La situation en Ukraine, l’un des pays les plus affectés par l’épidémie de VIH en Europe de l’Est, pourrait accroître ce risque.

Pour soutenir Sidaction :

  • Par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit)
  • Par Internet : www.sidaction.org
  • Par courrier : Sidaction - 228, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS
  • Par SMS : pour faire un don de 5€, envoyez le mot "DON" au 92 110 (coût d’envoi du SMS gratuit ou inclus dans les forfaits SMS)

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité