Cinq choses à savoir sur "Akimatsuri", la fête de l'automne japonaise célébrée dans le jardin Borély

Publié le
Écrit par Marie Joan .

La fête de l'automne fait son grand retour le 1er et le 2 octobre à Marseille, au parc Borély (8e). Un moyen de faire découvrir cet événement qui est célébré au Japon. Une invitation au voyage nippon en pleine cité phocéenne.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

"Akimatsuri", c'est un mot japonais qui désigne la fête de l'automne. La ville de Marseille célèbre cet événement depuis une dizaine d'années, en partenariat avec le Consulat général du Japon. Cette fête se déroule ce week-end, les 1er et le 2 octobre au parc Borély, dans le 8arrondissement. De nombreuses activités et animations gratuites sont prévues. Découvrez cinq faits notables sur cette fête qui met à l'honneur le Japon. 

Un jumelage avec la ville de Kobe 

Marseille entretien une relation de longue date avec le Pays du soleil-levant. Un lien qui existe depuis 1961, date du jumelage entre la cité Phocéenne et la ville de Kobé, capitale de la Préfecture de Hyogo, dans la baie d'Osaka, situé dans le centre du Japon. 

Cette relation compte parmi les plus anciens jumelages de la ville de Marseille. Ce titre signifie des échanges entre les deux cités portuaires, dans de nombreux domaines différents comme la culture, les établissements scolaires... 

Création du jardin japonais du parc Borély 

Cet accord de jumelage porte aussi sur les espaces verts, l'aménagement urbain mais aussi l'environnement des deux villes. Un jardin japonais a été créé dans le parc Borély en septembre 2011, pour le 50 eme anniversaire de ce jumelage. C'est un espace vert de 1700 m2  conçu comme un véritable jardin japonais avec les essences d'arbres qui s'y rapportent. 

On y trouve également un pavillon du thé, un bassin et des rochers pour recréer les décors verdoyants du pays nippon. 

Un deuxième jardin japonais

Plus récemment, en 2021, un deuxième jardin japonais a vu le jour au  parc Longchamp. Créé spécialement pour commémorer les 60 ans du jumelage des deux villes.

La mairie de Marseille et le Consulat général du Japon avaient proposé un jeu concours avec la participation des écoles primaires, pour imaginer l'aménagement de ce tout nouveau jardin avec des croquis et des maquettes.

Situé sur les hauteurs, il fait moins d'une centaine de mètres carrés et est l'un des plus petit parc de la ville. Cette année pour la première fois, une première fête a eu lieu dans cet espace, mercredi 28 septembre. Une après-midi festive dédiée aux écoles primaires de la ville. 

Démonstrations et ateliers

De nombreuses activités gratuites sont prévues ce week-end pour célébrer le Japon. " Le but c'est vraiment de partager. Cette fête s'adresse à la fois à la communauté japonaise mais aussi aux Marseillais afin qu'ils découvrent cette culture" explique Michèle Rubirola, première adjointe à la ville de Marseille. 

Au programme, des ateliers, des démonstrations en accès libre et gratuits. Il sera possible de découvrir de nombreux arts martiaux et la cérémonie du thé, mais aussi de s'initier à la calligraphie et à la langue japonaise. 

Les nouveautés de cette année

Il y a aussi des nouveautés cette année. Des animations sont proposées tout le week-end durant comme les ateliers de furoshiki, ce sont des emballages de cadeaux avec du textile et la réalisation de lanternes en papier. " Nous avons voulu mettre en place des activités éco-responsable, en lien avec l'environnement. L'art de vivre du Japon tourne aussi beaucoup autour de la nature" raconte première adjointe à la ville de Marseille. 

Il sera également possible de découvrir des boissons japonaises ou encore d'écouter les concerts de tambours japonais réalisés par le duo de taïko Enishibito. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité