Crise de l'électricité : la Ville de Marseille réduit les illuminations nocturnes de ses monuments

Publié le
Écrit par Marie Joan .

D'ici fin septembre, les monuments emblématiques de Marseille comme le Pharo, la Major ou le Palais Longchamp ne seront plus illuminés toute la nuit pour permettre des économies dans le contexte de hausse du prix de l'énergie.

Alors que le gouvernement appelle chacun à faire des efforts pour réduire sa consommation d'énergie pour cet hiver, la Ville de Marseille montre l'exemple en réduisant l'éclairage de son patrimoine la nuit. 

Didier El Rharbaye, le conseiller municipal de la ville délégué à l'éclairage public a annoncé que plusieurs sites seront éteints plus tôt dans la nuit, à partir de fin septembre.

Des monuments énergivores

Parmi eux, il y a plusieurs monuments emblématiques comme la Préfecture, le Pharo, le Palais Longchamp, la Major ou encore l'Opéra.

La coupure des lumières sera avancé à 22h30 en hiver et 23h en été (contre 23h et 1h à l'heure actuelle). Une petite modification des horaires qui permettra à la ville d'économiser 30.000 euros par an, soit l'équivalent d'une réduction de 2% pour la facture d'électricité de la ville. 

On demande à tout le monde faire de l'effort, ça permet de montrer aux Marseillais qu'on se mobilise aussi.

Didier El Rharbaye, élu en charge des éclairages publics

Didier El Rharbaye le concède, "ce n'est peut-être pas grand chose pour les gens, mais c'était important pour la municipalité de faire ce geste, on traverse une crise énergétique majeure. On demande à tout le monde faire de l'effort, ça permet de montrer aux Marseillais qu'on se mobilise aussi ".

La mairie veut aussi augmenter le nombre d'ampoules LED , plus économiques, pour l'éclairage de ses bâtiments.

"D'après l'inventaire qu'on a effectué, on a seulement 26% du parc d'éclairage des monuments qui en ont, on est assez en retard par rapport à d'autres villes", explique l'élu.

D'ici 2030, la Ville aimerait basculer en 100% LED dans l'espace public. Certains monument comme le Pharo et le Palais Longchamps sont déjà munis de cet éclairage.

Diviser la facture d'électricité par deux 

Dans l'immédiat, la municipalité souhaite faire ces changements à la cathédrale de la Major et à la préfecture, dont l'illumination est très énergivore. 

"On pourrait passer d'une facture à 5 à 6 millions d'euros précédemment, à 2,5 - 3 millions d'euros grâce aux LED ", précise le conseiller municipal. 

A Marseille, comme dans de nombreuses autres villes de France, de nombreux collectifs se constituent pour éteindre de manière sauvage les éclairages des commerces la nuit.

La municipalité aimerait de son côté sensibiliser les commerçants des enseignes pour les inciter à réduire la pollution lumineuse

Mais pas question de toucher au symbole de la ville, la basilique de Notre-Dame-de-La Garde. La Bonne Mère restera un repère dans la nuit pour les Marseillais. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité