Coronavirus : opération “moules-frites” au profit des soignants et des plus démunis

Cuisiner des moules-frites selon les recettes des grands chefs de la région. / © Camille Bosshart
Cuisiner des moules-frites selon les recettes des grands chefs de la région. / © Camille Bosshart

L'association Gourméditerranée organise une opération "moules-frites solidaires", samedi 9 mai. Cette initiative permet de soutenir des producteurs, des restaurateurs locaux et de financer 500 repas par jour distribués aux soignants et aux personnes démunies.

Par Ludovic Moreau

Une moules-frites party avant la fin du confinement, ça vous dit? L'association Gourméditerranée organise, pour la deuxième fois, une opération "Moules-frites solidaires", samedi 9 mai, en association avec le restaurant La Boîte à sardine et Provence Tourisme.

Le principe : commander, avant vendredi midi, des paniers de moules et de pommes de terres à cuisiner sur la page Facebook de l'association. L'opération se déroule à Marseille, Aix-en-Provence et Mimet, dans les Bouches-du-Rhône.

"Ce sont des moules de Tamaris (Seyne-sur-mer dans le Var) et de Camargue", indique Fabien Rugi, patron du restaurant "La Boîte à Sardine", à Marseille. "Les pommes de terres proviennent d'un producteur de Pertuis, dans le Vaucluse".
Les bénéfices de l'opération "Moules-frites solidaires" permettent de soutenir des producteurs et des restaurateurs locaux, ainsi que l'opération "Gourméditerranée solidaire".

Cette opération réunie, depuis le mois de mars, des chefs de cuisine, restaurateurs et artisans pour préparer bénévolement plus de 550 repas par jour.

Ces repas sont livrés d'une part aux soignants des hôpitaux de Marseille, d'autre part aux personnes démunies ou particulièrement fragilisées par le confinement.

Le 25 avril dernier, la première opération "Moules-frites Solidaires" avait permis à l'association de récolter 1.400 euros de fonds.

Pour samedi prochain, 15 grands chefs de cuisine, un épicier et un marchand de vin ont rejoint l'opération. Parmi eux, des chefs comme Lionel Levy, de l'hôtel Intercontinental-Hôtel Dieu ou encore Gérald Passedat, du Môle Passedat au Mucem.

Trois tonnes de moules et trois tonnes de pommes de terres ont été commandées pour l'occasion. Pour chaque commande, les chefs proposent de réaliser leurs recettes, à faire soi-même à la maison.

"Interdiction absolue de faire tremper les moules dans l'évier",  prévient Fabien Rugi, "car elles se rempliraient d’eau douce et perdraient leur bon goût".

"Le plus important est surtout de ne pas faire cuire les moules dans l'eau, elles sont nettoyées et ébarbées avant le conditionnement", précise le chef.
Trois tonnes de pommes de terres et trois tonnes de moules ont été commandées pour l'opération "Moules-frites solidaire". / © Fabien Rugi
Trois tonnes de pommes de terres et trois tonnes de moules ont été commandées pour l'opération "Moules-frites solidaire". / © Fabien Rugi

L'opération "Gourméditerranée solidaire"

L'association Gourméditerranée a été créée en 2012, à l'occasion de "Marseille, capitale de la Culture". L'idée à l'époque, était de mettre en scène la gastronomie et le savoir-faire méditerranéen. De six chefs restaurateurs en 2012, l'association comprend aujourd'hui 80 chefs, étoilés ou non.

Depuis mars, l'association a lancé l'opération "Gourméditerranée solidaire", en partenariat avec Provence tourisme et Transgourmet. L'objectif, préparer et livrer plus de 500 repas par jour aux personnels soignants des hôpitaux de Marseille et aux personnes démunies.

"Nous avons investi les cuisines gigantesques de l'hôpital Laveran. L'armée nous a aussi prêté un camion pour les livraisons", raconte Sébastien Richard, vice-président de l'association Gourméditerranée.

Chaque jour, les repas sont préparés par les chefs de l'association. 300 repas sont livrés aux personnels des hôpitaux de Laveran, Nord, La Timone et La Conception et 250 repas sont donnés aux associations d'aide au plus démunis, notamment le 115, l'APF France handicap, l'AFTC 13, Médecins du monde et Aouf. Le collectif Solidaire est chargé de la livraison des repas.

Poursuivre les actions après le confinement

"Le confinement, l'épidémie de Covid-19, ont laissé beaucoup de gens dans une grande précarité, nous souhaitons poursuivre notre action auprès d'eux", explique Sébastien Richard. "Nos partenaires et l'opération "Moules-frites solidaire" nous permettent d'avoir les fonds nécessaire".

L'association imagine déjà une nouvelle opération qui pourrait s'appeler : "Un chef, un jour". Lobjectif serait de demander à l'un des 80 chefs de Gourméditerranée de préparer 50 ou 100 repas, chaque jour, au profit des associations d'aide au plus démunis.
Réception des paniers chez le restaurateurs Gérard Habib. / © Gourméditerranée
Réception des paniers chez le restaurateurs Gérard Habib. / © Gourméditerranée

"Moules-frites solidaires", comment ça marche ?

Les personnes intéressées :
➔ commandent, jusqu'au vendredi 8 mai à midi, un panier de moules-frites crues auprès du restaurant participant le plus proche de leur domicile;
➔ le récupèrent et le paient directement dans l'établissement le samedi 9 mai;
➔ le cuisinent chez elles, avec la recette d'un chef de Gourméditerranée.

Tout se déroule dans le strict respect des règles sanitaires et du confinement.
 
Le panier : 3 kg de moules et 2 kg de pommes de terre est vendu 15 euros. Deux euros par panier sont reversés à l'opération "Gourméditerranée solidaire".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus