Coupe du monde de rugby 2023 à Marseille : comment la pelouse du Vélodrome tente d'éviter de devenir un champ de patates

Entre les six matchs de rugby, les trois rencontres de l'OM et la venue du pape, le gazon risque de souffrir durant un mois.

Un casse-tête en herbe. A l'occasion de la Coupe du monde de rugby, qui a débuté vendredi 8 septembre, l'Orange Vélodrome s'est transformé en "stade de Marseille" pour accueillir six matchs du Mondial prévus en un mois et demi dans la cité phocéenne, avec deux premières rencontres samedi et dimanche. Un programme chargé pour la pelouse du Vélodrome qui, en plus de devoir supporter les crampons des Anglais ou des Sud-Africains, va accueillir la messe du pape, samedi 23 septembre, plus trois matchs de l'OM d'ici au 17 octobre. De quoi transformer le gazon du stade en champs de patates ? France 3 Provence-Alpes vous explique comment les jardiniers du Vélodrome vont s'y prendre pour que l'herbe y reste plus verte qu'ailleurs.

Une pelouse "nouvelle génération" hybride

Comment s'assurer que le gazon ne s'envole pas par mottes sous les crampons des rugbymen ? C'est la mission de la direction technique du stade de Marseille. "La pelouse a été changée cet été, comme chaque année", précise-t-elle à France 3 Provence-Alpes.

Et que l'on se rassure, les pelouses "nouvelle génération", dites de type hybrides, résisteraient mieux que les précédentes. "Cela permet une meilleure résistance du terrain avec les grandes périodes de chaleur que l'on a connues", assure Martin d'Argenlieu, directeur de Mars 360, qui gère l'Orange Vélodrome. Sportivement parlant, "la pelouse est en pleine qualité au niveau sécuritaire", assure-t-il et les impacts beaucoup plus faibles. 

Un calendrier adapté

Sans oublier que le calendrier de l'OM a été étudié pour éviter de trop faire souffrir le gazon, avec un seul match de Ligue 1 au mois de septembre, le 17, face à Toulouse. En effet, les Olympiens se déplacent deux fois d'affilée en championnat face à Paris (le 24) et Monaco (le 30) et débuteront leur campagne de Ligue Europa le 21 par un voyage aux Pays-Bas pour défier l'Ajax d'Amsterdam.

"Les Olympiens seront de retour au Vélodrome, deux fois au mois d'octobre, le 5 (face à Brighton) et le 8 (face au Havre) avant de laisser à nouveau leur pelouse pour les deux 1/4 de finale de Coupe du monde les 14 et 15 à l’issue desquels se posera la question d'un état des lieux de la pelouse", détaille Michel Aliaga, journaliste sportif spécialiste de l'OM. D'autant que la messe du pape risque, elle aussi, de faire souffrir le gazon avec des milliers de personnes qui seront rassemblées pour l'occasion.

Des solutions de secours prévues

Pour éviter toute mauvaise surprise, des solutions de secours sont envisagées. "On reste vigilant car l'activité va être intense, on est encore sous des fortes chaleurs. Toutes les précautions sont donc prises, souligne Martin d'Argenlieu à France Bleu. Et on a également toutes les pelouses de réserves prévues. Une pelouse plaquée, qui peut se poser très rapidement si besoin (en 3-4 jours). Et on envisage, après la Coupe du monde, si besoin, de remplacer la totalité du terrain. Ce serait à la charge de la Coupe du Monde de rugby."

De quoi éviter tous reproches sur la qualité de la pelouse si le niveau de jeu de l'OM reste aussi médiocre qu'en début de saison...

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité