REPLAY. La Marseillaise à pétanque 2022 : victoire très convaincante de l'équipe Maurel face à Dubois 13 à 3

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karim Attab

On s'attendait à une belle empoignade et on n'a pas été déçu dans ce 4e tour entre Maurel, Durk et Prudhomme face à Dubois et les Brun père et fils. Mais les finalistes de l'année 2021 étaient trop forts ce matin sur le Carré d'honneur France 3.

Mène 12 : Prudhomme écoeure ses adversaires et termine la partie

Cette mène confirme les bonnes dispositions de Charles Brun, mais Prudhomme ne faiblit pas au tir. Chun Brun n'arrive pas à être régulier et ses deux échecs risquent de peser lourd. Et son équipe est tout de suite sanctionnée, avec un Kevin Prudhomme injouable qui réalise un carreau sur deux boules. C'est terminé sur un large 13 à 3. L'équipe de Pierre Maurel finaliste du Mondial 2021 est en grande forme, il faudra compter sur cette triplette très équilibrée avec notamment un tireur d'exception, Kevin Prudhomme est tout simplement phénoménal ! 

Mène 11 : l'équipe Dubois marque enfin un point 

Cette fois c'est une mène de tir parfaite de Chun Brun, et ça va lui faire du bien avec deux belles frappes à près de neuf mètres. Maison Durk s'applique au point et la bataille fait rage avec Charles Brun. Prudhomme rate son tir et laisse la possibilité à la triplette Dubois de marquer quelques points...enfin ! Gino Dubois et Charles Brun ne parviennent pas à rentrer et ils doivent se contenter d'un seul point mais qui fait du bien au moral. 11 à 3 au tableau d'affichage.

Mène 10 : Dubois et ses coéquipiers ne profitent pas

Encore un beau point pour Charles Brun qui s'expose à la frappe de Prudhomme. La mène est équilibrée. Après une heure de jeu, il fait de plus en plus chaud sur ce Carré d'Honneur France 3. Chun Brun a encore une fois la possibilité de marquer deux points mais il ne parvient décidément pas à régler son jeu, il manque ses deux boules et offre littéralement un point à l'équipe Maurel qui se rapproche encore un plus de la victoire avec un score de 11 à 2.

Mène 9 : l'équipe Dubois ne parvient plus à marquer

Kevin Prudhomme est toujours aussi appliqué. A chaque boule bien pointée par Charles Brun, il répond par des frappes chirurgicales. De son côté le tireur de la Boule d'Or de Gaillac, Chun Brun retrouve un peu d'efficacité, mais Durk reste bien dans sa partie tant au tir qu'au point. Un point de plus pour l'équipe Maurel. Le score monte à 10-2.

Mène 8 : quelle occasion ratée par Chun Brun ! 

La mène n'est pas du tout identique à la précédente. Avec un échec au tir de Prudhomme et deux boules très bien jouées par Charles Brun à l'appoint, l'équipe Dubois se retrouve supériorité numérique au nombre de boules. Après un point perdu, Gino Dubois se rattrape et force Durk à un tir difficile mais victorieux. Chun Brun avec ses deux dernières boules a la possibilité de faire une grosse mène mais il rate ses deux tentatives et offre un point à ses adversaires qui mènent désormais 9 à 2. 

Mène 7 : l'équipe Maurel prend le large grâce à la précision de Maison Durk

Le but est à 8m70, et ça ne gêne absolument pas Pierre Maurel qui vient tutoyer le bouchon. Chun Brun ne règle pas sa mire et connait deux échecs. Charles Brun tente une rafle pour sortir le bouchon, mais il est malheureux car il touche le but qui rebondit sur la boule de Maurel et il se replace quasiment à sa place initiale. Gino Dubois parvient à semer le trouble avec une boule bien pointée mais c'est sans compter sur la dextérité au tir de Kevin Prudhomme qui réalise un beau palet. Dubois revient prendre le point, Prudhomme rate sa tentative mais pas Maison Durk qui ajoute au final quatre points dans cette mène. Le score est désormais de 8 à 2 pour la triplette Maurel.

Mène 6 : bouchon sorti... mène annulée

Pierre Maurel est en forme en ce lundi matin ! Le capitaine est tout proche du bouchon à deux reprises, mais Chun Brun retrouve son efficacité au tir avec un 2 sur 2. Kevin Prudhomme rate une boule, ce qui est très rare ce matin... Maison Durk pointe à la perfection, Gino Dubois répond par un tir victorieux mais il embarque le but en dehors des limites de jeu. La mène est annulée.

Mène 5 : Prudhomme en est à 9 sur 10 au tir !

Cette cinquième mène démarre plus difficilement pour l'équipe Dubois qui subit toujours autant "la foudre" de Kevin Prudhomme. Charles Brun, Gino Dubois et Chun Brun ne jouent qu'une seule boule sur deux, et cela permet à la triplette Maurel de faire une mène quasi-pleine, plutôt bien payée avec deux points. Maurel-Durk-Prudhomme mènent désormais 4 à 2. 

Mène 4 : une partie qui devrait durer

Le quatrième acte repart sous de meilleurs auspices. Prudhomme est inarrêtable avec deux nouvelles frappes. Le tireur en est à 7 sur 8 depuis le début de la partie. Pour sa part, Gino Dubois est un métronome au point. Il semble être aimanté au bouchon et provoque un tir raté de Durk. 

Ce même Maison Durk réussit à mettre une boule très embêtante pour ses adversaires juste derrière la boule qui détient le point. Chun Brun tente une frappe improbable, il l'a rate. et l'équipe Dubois ajoute un deuxième point dans cette partie. Égalité parfaite 2 à 2.

Mène 3 : Un point de plus pour l'équipe Maurel

La troisième mène débute comme les précédentes. Il y a vraiment très peu de déchets, les joueurs sont appliqués et bien dans leur partie. Les pointeurs sont efficaces et du côté des favoris Kevin Prudhomme frappe deux boules très bien placées à une quinzaine de centimètres du bouchon. On connait une situation assez rare où deux boules sont à la même distance du but. Le règlement dit que le point est nul, ce qui embrouille un peu les deux équipes qui doivent jouer par intervalle tant que le point n'est pas gagné. Finalement la mène se termine par trois tirs ratés, deux pour Maison Durk et un pour Chun Brun. L'équipe Maurel inscrit un point pour passer devant au tableau d'affichage 2 à 1.

Mène 2 : une riposte tranquille et efficace

Chun Brun, le jeune tireur de cette formation expérimentée, frappe ses deux boules sur cette mène après deux points de Pierre Maurel. Kevin Prudhomme de son côté reste hyper-concentré et réussit un très joli palet à sa première tentative. Son deuxième tir est beaucoup moins heureux car il "casse" la boule de son partenaire... Maison Durk prend la suite et il frappe parfaitement, carreau avec un petit recul. Gino Dubois est lui aussi bien dans sa partie à l'appoint cette fois, mais il doit faire face à la précision diabolique de Maison Durk, mais l'équipe Dubois réussit à bien placer sa boule et s'offre un premier point dans ce 4e tour. 1-1

Mène 1 : le premier point pour l'équipe Maurel

Une première mène où les deux équipes se jaugent sur le carré d'honneur France 3. Peu de déchets en ce début de journée et un point pour l'équipe Maurel avec un Kevin Prudhomme déjà en grande forme d'entrée de partie. 1 à 0 pour les finalistes du Mondial 2021.

Passer à travers les mauvaises surprises le premier jour avec autant de pièges possibles quand on a 3744 équipes, c'est déjà bien. Mais la triplette finaliste de l'édition 2021 n'a pas eu droit à un long fleuve tranquille. Dimanche après-midi, c'est tout simplement face aux vainqueurs de l'année 2019 Patrick Messonnier et Adrien Delahaye, que l'équipe Maurel a dû batailler pour aller plus loin dans cette Marseillaise 2022.

Ce lundi matin, la triplette va devoir sortir Gino Dubois, Charles Brun et son fils pour continuer la compétition. Une partie qui promet du beau jeu, à voir ce lundi dès 9h.

>>> Toutes les infos du mondial