Ecogestes Méditerranée : la campagne de sensibilisation pour adopter les bonnes pratiques en mer

En kayak, en zodiac et à pied, les ambassadeurs Ecogestes Méditerranée vont à la rencontre des plaisanciers et usagers de la mer pour sensibiliser sur les bons gestes en bateau. De l'Occitanie à la Corse, la campagne a touché plus de 50.000 plaisanciers depuis sa création.

La campagne de sensibilisation Ecogestes en direction des plaisanciers a commencé début juillet et va se poursuivre jusque fin septembre.
La campagne de sensibilisation Ecogestes en direction des plaisanciers a commencé début juillet et va se poursuivre jusque fin septembre. © Ecogestes
Les ambassadeurs de la campagne Ecogestes Méditerranée sont reconnaissables à leur tee-shirt vert. Ils arpentent les ports de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur à la rencontre des plaisanciers.

Gestion des eaux usées, carénage, produits d’entretien, etc... Lors de l'échange avec les usagers de la mer, ce sont des cas concrets de la vie quotidienne qui sont abordés.

Un guide est même proposé au terme de la discussion, le plaisancier peut ensuite décider ou non de devenir "plaisancier responsable" en s'engageant par une charte.

"Il s'engage en principe sur un à trois points précis, ce n'est pas trop pour que l'engagement soit réel et continu. Les personnes qui s'engagent le font pour elles et pour la mer, pas pour nous faire plaisir. L'engagement arrive après un déclic", confie Jamila Poydenot, responsable chez Ecogestes.

Des conseils par thématiques

L'ancrage, la gestion des déchets, la pêche ou encore la plongée font partie des thématiques des "bonnes pratiques du plaisancier".

"L'ancrage est vraiment important, on insiste sur la préservation des herbiers de posidonie. C'est le poumon de la Méditerranée. A elle seule, la posidonie concentre 25% de la biodiversité de la Méditerranée. Elle produit de l'oxygène, elle est garante de la qualité des eaux, elle permet de stopper la houle et de préserver ainsi le rivage", détaille Jamila.
"Le guide distribué est un concentré de quarante pages qui aborde toutes les thématiques liées à l'activité de plaisance", rappelle Jamila Poydenot, responsable chez Ecogestes.

Le but de cette sensibilisation est de faire prendre conscience de l'impact des usagers sur le milieu marin et leur proposer des comportements plus respectueux des écosystèmes.
 

Une campagne sur toute la Méditerranée

Cette campagne Ecogestes est née en 2002, à Porquerolles dans le Var puis s'est élargie à toute la Méditerranée progressivement. A présent, elle s'étend jusqu'en Occitanie et en Corse.

14 ports de la région sont partenaires de cette campagne de sensibilisation et 33 communes du littoral.Les ports partenaires sont :

.  Menton – Vieux Port
·  Port de la Seyne sur Mer
·  Port le Lazaret - La Seyne-sur-Mer
·  Six Fours les Plages - Port du Brusc
·  Hyères - Port St Pierre
·  Hyères - Port de Porquerolles
·  Cassis – Port de la Calanque de Port Miou
·  Le port de Cassis
·  Port de plaisance de la Ciotat
·  Port Pointe Rouge – Marseille
·  Marseille – Port du Frioul
·  Etang de Berre
·  Port-Saint-Louis-du-Rhône
·  Les Saintes-Maries-de-la Mer
·  Port Mourre rouge – Cannes

Ce sont près de 50.000 plaisanciers qui se sont engagés à changer de comportement depuis la création de la campagne de sensibilisation.

"Les ambassadeurs sont des salariés des associations partenaires de la campagne Ecogestes et aussi des agents des parcs nationaux comme à Port-Cros, en Camargue, sur la Côte Bleue ou les agents du Golf de Saint-tropez", explique la responsable chez Ecogestes.

Les ambassadeurs suivent chaque année une formation, afin d'être prêts à répondre à toutes les questions des plaisanciers.

Les prochaines interventions en mer :

• 15/07: Plage des Marinières et Baie Espalmador, Villefranche-sur-mer de 9h à 15h (Cdmm)
• 20/07: Golf de Fos de 9h à 15h (Ecoute ta planète)
• 23/07: Porquerolles, Hyères de 9h à 16h (PN Port-Cros)
• 05/08: La Madrague Hyères de 9h à 16h (CIETM)

La campagne dure de juillet à fin septembre et, en moyenne, ce sont près de 4.000 personnes qui sont sensibilisées et 1.400 plaisanciers rejoignent le mouvement par an. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement mer nature parcs et régions naturelles
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter