ENTRETIEN. Samuel Gigot, "jouer au Vélodrome c'est un rêve", l'enfant du pays se confie avant OM-Rennes en coupe de France

Ce vendredi l'OM affronte Rennes en 16e de finale de coupe de France au Vélodrome. Samuel Gigot, Avignonnais et défenseur à l'OM, s'est confié lors d'un entretien avant le match à nos journalistes sur son rêve de jouer à l'OM et sur ses objectifs.

Après s'être défait de Hyères (National 2) en 32e de finale de coupe de France (2-0), les Olympiens, 3e du championnat de France, sont opposés cette fois à un club de Ligue 1, qui n'est autre que Rennes. Les Bretons font un bon début de saison et viennent d'infliger une défaite au PSG (1-0) ce dimanche 15 janvier.

Avant cette rencontre, nos journalistes Valérie Bour et Michel Aliaga se sont entretenus avec Samuel Gigot, natif d'Avignon qui a toujours rêvé de jouer à l'OM et au Vélodrome.

En provenance du Spartak Moscou, le défenseur s'est livré sur son bonheur d'évoluer sous les couleurs bleues et blanches et ses ambitions au sein du club.

Qu'est ce que cela fait de jouer au Vélodrome quand on est supporter de l'OM depuis tout petit ?

Moi qui étais d'Avignon, le seul rêve que l'on a, honnêtement, ce n'est pas de jouer au Réal Madrid, à Manchester, c'est l'OM, ça toujours été ça et même quand j'en parle, j'ai toujours les frissons parce que c'est quelque chose d'exceptionnel. Depuis tout petit quand on t'emmène au stade Vélodrome, et une fois que tu y rentres, tu tombes amoureux de ça.

"C'est un rêve. Des fois je ne réalise pas." 

Samuel Gigot, Défenseur à l'OM

à France 3 Paca

Et marquer c'est encore autre chose ?

Déjà de jouer au stade Vélodrome c'est un rêve, alors de pouvoir marquer... Surtout contre Lyon, c'était vraiment exceptionnel. Devant toute ma famille, c'était... J'ai eu du mal à m'en remettre tellement c'était beau et fort. 

Tu as vécu en Russie au début de la guerre, en étant au Spartak Moscou, comment as-tu vécu cette expérience ?

On est restés très soudés tous ensemble, même les Russes eux-mêmes ont été très gentils avec nous. On ne savait pas trop comment cela pouvait évoluer, on prenait les choses au jour le jour. Cela dépendait un peu de la situation si le conflit s'envenimait ou pas.

Est-ce que justement tu en parles avec Ruslan Mainovskiy qui vient d'arriver et qui est Ukrainien ? 

On en a un peu discuté tranquillement. C'est important de savoir si sa famille va bien. 

Quelles sont tes passions ? 

J'aime bien être avec ma famille, parce que j'ai été souvent à l'étranger donc là j'ai l'opportunité d'être près d'eux. J'ai mon fils aussi, donc j'essaye de passer un maximum de temps avec eux. Et j'aime aussi le sport en général, donc j'aime bien regarder mon frère jouer au rugby. 

Tu préfères gagner la Coupe de France ou être champion de France cette année ?

Champion de France ! Quoique, c'est une question difficile... Mais bon un titre dans tous les cas.

Ce vendredi soir, l'OM (3e) joue son 16e de finale de Coupe de France au Vélodrome contre Rennes (5e) qui a infligé une défaite au PSG ce week-end en Ligue 1.

Des Rennais privés de Steve Mandanda, l'ancien portier olympien, qui est resté dans les cœurs des marseillais.

Ce jeudi, la commission de discipline a aussi infligé une suspension de 7 matches ferme au défenseur olympien Eric Bailly pour son vilain geste en Coupe de France sur le match précèdent.

Coup d'envoi de la rencontre à 21 h 10.

Un match à suivre sur France 3 Provence-Alpes et sur le site de France 3 Paca.