Grève chez GRDF : à Marseille, la CGT prête à prolonger le mouvement si "la direction ne veut pas se remettre autour de la table"

Publié le

Depuis le 8 novembre 2022, les membres de la CGT Energie Marseille de GRDF sont en grève. Un mouvement qui s'intensifie après la signature des accords salariaux du 18 novembre 2022 par les trois autres syndicats FO, CFE-CGC et CFDT jugée insuffisant par la CGT.

Marseille ne fait pas exception au mouvement national de grève mis en place par les salariés de GRDF. Depuis le 18 novembre 2022, la CGT Energie Marseille a appelé à continuer le mouvement social des gaziers montrant leur insatisfaction avec les accords salariaux signés par les trois autres syndicats : FO, CFE-CGC et CFDT. 

"La direction a forcé la fin des négociations. C'est un accord au rabais.", fustige Renaud Henry, secrétaire général CGT GRDF Sud-Est, à propos du ralliement de ces accords salariaux par les autres syndicats. Ce représentant souhaite que les salariés de GRDF obtiennent les mêmes augmentations de rémunérations que les employés de la concurrence du secteur de l'énergie. Selon Renaud Henry, la signature de ces accords ont permis une augmentation salariale de 4% à 4.5% alors qu'au sein des autres entreprises, les salariés ont réussi à obtenir entre 7.5% et 9.5%. Ce pourcentage représenterait entre 40€ et 70€ en plus sur le salaire.

Pour l'instant, le préavis de grève court jusqu'au 2 décembre 2022 mais il pourrait être reconduit "si la direction ne veut pas se remettre autour de la table". Selon le syndicaliste, "aucune communication n'a été faite par la direction depuis la signature des accords".

Un nouveau rassemblement est prévu ce mercredi matin à Marseille.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité