La Marseillaise à pétanque 2022 : Durk, Prudhomme et Maurel se qualifient facilement en 16e de finale

Publié le Mis à jour le

Durk, Prudhomme et Maurel n'ont eu aucun mal à se qualifier pour le tour suivant (16e) en battant 13-2 la triplette Philippe Roux, Gino Delys et Patrice Gregori. Pourtant à ce stade de la compétition, le niveau est élevé et le spectacle des beaux gestes est au rendez-vous.

Par cette belle matinée de mardi, Maison Durk, Kévin Prud'homme et Pierre Maurel étaient opposés à Philippe Roux, Gino Delys et Patrice Gregori sur cette Marseillaise à pétanque 2022 .

Et c'est en sept mènes que la partie s'est déroulée, une seule est à mettre au crédit de la triplette de  Philippe Roux. Celle où le bouchon a été emmené et a permis de prendre deux points.

Festival de beaux gestes

Une partie où il y a eu près de 20 carreaux, avec un 100% aux tirs pour l'équipe Maison Durk, Kévin Prud'homme et Pierre Maurel.

Les mènes se sont enchaînées avec les deux équipes qui se rendaient coups pour coups en pointant et tirant. 

La première mène a été remportée 1-0 par l'équipe Durk, Prudhomme et Maurel. La mène suivante, ils ont inscrit deux points supplémentaires. Sur la mène 3, ils n'inscrivent qu'un point de plus alors qu'ils auraient pu en mettre quatre si le bouchon n'avait pas été emporté. Cela fait 4-0.

La partie se déroule à l'ombre non loin du château Borély, Le silence règne et n'est troublé que par quelques joggeurs qui passent sur les côtés.

Au loin une famille canard se dandinent sans pour autant perturber la concentration des joueurs qui ne regardent que le jeu au sol.

Les conciliabules vont bon train entre les coéquipiers de chaque équipe tout comme les encouragements.

Il y a du niveau sur cette partie plaisante à regarder.

Par moment, l'arbitre est sollicité pour mesurer et cette quatrième mène ne donne qu'un point supplémentaire à la triplette Maurel pour le 5-0.

Fanny évitée pour la triplette Roux 

C'est lors de la cinquième mène que la triplette composée de Philippe Roux, Gino Delys et Patrice Gregori a réussi a inscrire deux points en emmenant le bouchon.

"Ils ont super bien joué, c'est une équipe très forte, et ils peuvent largement gagner La Marseillaise. Ils font vraiment la différence aux tirs. Nous aussi on a bien joué, mais de bon matin tirer comme cela, 20 tirs, 20 carreaux et 15 carreaux en place, y a rien à dire, à part bravo, il faut reconnaître la supériorité", détaille Philippe Roux.

Lors de la mène six, Durk, Prudhomme et Maurel inscrivent quatre points, cela fait 9-2.

Et sur la dernière mène, Gino Delys tente d'emmener le bouchon pour prolonger la partie, c'est sans succès, et la partie se termine avec 4 points au sol pour les finalistes de l'an dernier, et cela fait 13-2.

"On a très bien joué, on a très bien débuté la partie. Kévin a très très bien tiré. On n'a pas souffert, on a juste suivi. J'ai taper quelques boules derrière, je n'ai pas manqué et Pierre a très très bien pointé", résume Maison Durk à l'issue de la partie.

Depuis trois jours, l'équipe joue de façon sereine et détendue, ils sont très complémentaires et c'est de bon augure pour la suite de la compétition. 

En 16e de finale, ils seront opposés à la triplette Varoise Florian Sarnelli, Jeremy Hubert et Joakim Scholl.

Retrouvez ici tous les résultats de ce mardi