Les Bouches-du-Rhône et le Var en alerte canicule de niveau 3, des mesures mises en place

Conséquence des trop fortes chaleurs, des cellules de veille à destination des personnes isolées ont été réactivées. Dans plusieurs villes, les piscines municipales sont désormais gratuites.

Alors que la vague de chaleur est derrière nous, dans la quasi totalité du pays, elle se prolonge dans le Sud-Est, voire s'intensifie.

Ce jeudi, le département des Bouches-du-Rhône a basculé en alerte canicule de niveau 3. Le Var a emboîté le pas peu après.

Tous les départements de Paca sont donc désormais concernés par cette alerte de niveau 3. Dans la région, aucune sortie de canicule n'est prévue pour cette semaine.

Des mesures mises en place

Conséquence du passage au seuil d'alerte de niveau 3, une décision préfectorale, des mesures ont automatiquement été prises.

Celles-ci comprennent des actions de prévention (distributions de gourdes, campagnes de communication...), ou encore l'activation de cellules de veille permettant de repérer et contacter les personnes isolées, avant de les aider si nécessaire.

Aider les populations à se rafraîchir

La mairie de Marseille a aussi fait savoir que toutes ses piscines municipales étaient désormais gratuites et qu'elles le resteraient jusqu'à la fin de l'épisode caniculaire.

Dans la commune d'Aix-en-Provence, les trois piscines municipales, régies par la métropole, devraient passer elles aussi en mode gratuit.

Concernant la cité phocéenne, la plage des Catalans, située à proximité du palais du Pharo, restera ouverte y compris la nuit.

Le même type de décision a été prise concernant les parcs de la ville, qui ouvriront désormais de 7h à 21h.

Selon Meteo France, des pointes allant jusqu'à 40° localement sont attendus en fin de semaine dans le département des Bouches-du-Rhône.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité