Marche des pères pour l'égalité parentale : partis de Marseille à pied, ils sont arrivés à Paris

Publié le Mis à jour le

Partis le 10 novembre dernier de Marseille, pour une marche de de 800 kilomètres en faveur de l'égalité parentale, ils sont arrivés ce mardi à Paris. Ils vont être reçu par des membres du gouvernement ce mercredi.

"Nous avons fait cette marche pacifique de 800 kilomètres pour faire évoluer la justice familiale dans l'intérêt des enfants", explique Rémy Martineau. 

Dix pères et mères ont rejoint Paris à pied depuis Marseille. 800 km de marche pour mettre un coup de projecteur sur les problèmes liés à la justice familiale. Pour des enfants parfois privés de l'un de leurs parents.

Ces parents du collectif "la marche des pères pour l’égalité parentale 2021" ont sillonné les routes pendant plus d’un mois de Marseille à Paris et traversé 14 départements à raison de 25 kilomètres par jour.

"Le gouvernement nous a contacté pour nous recevoir demain", annoncent les marcheurs.

30 étapes et 3 revendications

L’idée était de créer un débat, pour informer sur des situations existantes, et mettre en place de nouveaux outils pour mettre en place de meilleures relations parents enfants. a chaque ville étapes, les parents ont pu parler avec les élus, les habitants.

Parmi les revendications principales, il y a tout d’abord, la résidence alternée comme principe de base lors de la séparation des parents. Mais aussi le renforcement de la loi pour non-présentation d’enfants. Et pour finir la mise en place de mesures pour lutter contre l’éloignement géographique volontaire.

En France, selon les derniers chiffres de l’Insee, 25% des familles sont monoparentalesSur quatre millions d’enfants de parents séparés, seulement 12 % sont en résidence alternée. Ce chiffre tombe à 4 % pour les enfants de moins de quatre ans.