• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

VIDEO. Marseille : deux maires de secteur menacent de ne plus célébrer de mariage à cause des “rodéos urbains”

Deux maires de secteur à Marseille menacent de ne plus célébrer de mariages si les participants font du "Rodéo urbain" / © Jean-François FREY
Deux maires de secteur à Marseille menacent de ne plus célébrer de mariages si les participants font du "Rodéo urbain" / © Jean-François FREY

Dans une lettre commune adressée au préfet de police, Yves Moraine, maire des 6/8 et Sabine Bernasconi, maire des 1/7, menacent de ne plus célébrer des mariages lorsque les participants pratiquent le "rodéo urbain"

Par Ludovic Moreau

La police se montre plutôt tolérante face à certaines libertés du code de la route le jour du mariage, comme lors de l'usage excessif du klaxonne.
Mais si les excès festifs deviennent des actes de délinquances et menacent la sécurité, les forces de l'ordre pourraient sévir, en tout cas, c'est le souhait de deux maires de secteur à Marseille.
Yves Moraine, maire du 6/8 et Sabine Bernasconi, maire du 1/7, ont interpellé le préfet de police des Bouches-du-Rhône et menacent de ne plus célébrer des mariages, lorsque des participants organisent des "rodéos urbains" aux abords de leur mairie, révèlent nos confrères de France Bleu Provence.

Le comportement de ces convois de véhicules met en danger les citoyens et ces événements empirent à l'occasion des mariages 

ont écrit les deux élus, en évoquant des "rodéos urbains" sur les avenues du Prado 1 et 2, la Corniche Kennedy, la promenade de la plage et les rues environnantes.


En toute impunité

Les deux élus constatent que lors de certains mariages, "des convois de véhicules s'affranchissent, en toute impunité, des règles du code de la route et multiplient les infractions". Dans leur courrier adressé au préfet de police, les élus relèvent des comportements inadmissibles : stationnement en pleine voie qui bloque la circulation, conduite en sens interdit, excès de vitesse, franchissement de feux rouge, passagers sur les portières ou les capots.

Nos concitoyens ne supportent plus ces cortèges. Ce qui est étonnant de la part des autorités, c'est qu'on va sanctionner un simple stationnement irrégulier et on laisse faire ces gens qui vont à contre-sens et qui grillent tous les feux rouges

a indiqué Yves Moraine, au micro de France Bleu Provence

Extrait : Documentaire Auto Moto.
Le reportage montre des exemples des cortèges de mariages où les participants n'hésitent pas à bloquer le tunnel Prado-Carénage ou l'autoroute, à Marseille.
 


Refus de marier dès ce week-end

Yves Moraine et Sabine Bernasconi ont prévenu qu'ils refuseront à partir de ce week-end, de procéder à tout mariage "dont les participants auraient provoqué la mise en danger d'autrui" et demandent au préfet de police de prendre "des mesures rapides et strictes".

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus