Marseille : jeans et tenues de sports en plastique recyclé

Awahi la marque de vêtements de sport en plastique recyclé. / © Akuna Matata
Awahi la marque de vêtements de sport en plastique recyclé. / © Akuna Matata

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". A Marseille cette citation d'Antoine Lavoisier est mise en pratique par deux entreprises locales. Le plastique recyclé est leur matière première pour la confection de vêtements. 
 

Par Sidonie Canetto

Ecologie, respect de l'environnement, faire attention à nos gestes du quotidien: ces mots résonnent autour de nous. Mais comment faire pour joindre les actes aux paroles? Notamment en matière d'habillement. Se vêtir, oui mais de façon éthique.Deux entreprises locales se sont lancées dans la fabrication de vêtements à portée écologique, à base de plastique recyclé : "Awahi" spécialisée dans les vêtements de sport et "1083" spécialisée dans le jean nommé "infinis".Des initiatives innovantes : le plastique étant la première cause de pollution de la Méditerranée.

Comment ça marche?

Chez "1083" c'est le plastique marin qui est réutilisé pour la confection du jean "infini": le plastique récolté en mer est traité et recyclé puis transformé en polyester recyclé.

Ce fil est ensuite tissé puis envoyé à Marseille pour être découpé par les ateliers "Création Anaïs" et ensuite les jeans sont vendus en ligne sur le site 1083. 
 
Chez "Awahi" c'est le plastique du recyclage des bouteilles en plastique "PET" qui est utilisé pour tisser les tenues de sport, notamment des maillots de bain.
Exemple de recyclage du plastique dans l'industrie textile / © Awahi
Exemple de recyclage du plastique dans l'industrie textile / © Awahi

98% made in France

Les deux enseignes ont eu a coeur de réduire aussi leur empreinte carbone en travaillant avec des entreprises françaises.

"Toute la chaîne de fabrication est sous-traitée par différentes entreprises françaises, chaque activité est segmentée par savoir-faire", explique Sandra Pasero, fondatrice d'"Awahi".

Seul le fil est fabriqué en dehors des frontières pour le moment, car aucune entreprise française ne fabrique du fil de polyester recyclé.
Les tenues de sport Awahi sont confectionnées en plastique recyclé. / © Sandra Pasero
Les tenues de sport Awahi sont confectionnées en plastique recyclé. / © Sandra Pasero

Pour Awahi c'est du fil italien provenant exclusivement d'Italie du Nord, et pour 1083 c'est du fil espagnol, produit par une entreprise située à 80 km de la frontière française.

"Nous n'avons pas le choix, pour le moment ce procédé de traitement et de recyclage n'existe pas en France. Ce qui est regrettable. A part cela tout est fait en France", explique Mégane Richard chargé de contenus chez "1083".

"J'ai créé Awahi pour réduire les déchets plastiques et travailler à la pérennisation de cette filière textile en France. Cela a permis de maintenir et créer des emplois", détaille Sandra Pasero, la fondatrice d'Awahi.

Que veut dire "Awahi" et "1083" ?

"Awahi" est un clin d'oeil à Hawaï cette beauté polynésienne en plein océan Pacifique. Un océan en péril avec la pollution plastique tout comme les autres mers et océans de la planète.

"1083" est un rappel : la fabrication des jeans recyclés ne franchit pas le cap des 1083 km parcourus, car tout est fait en France. En moyenne, un jean classique parcours 65.000 km avant d'entrer en notre possession.

L'entreprise 1083 est drômoise, mais c'est l'atelier marseillais "Création d'Anaïs" qui découpe les jeans dans les bobines de tissus.

L'économie circulaire

"Notre mission d'entreprise s'inscrit dans l'idée d'une économie circulaire idéale à savoir : concevoir et fabriquer un produit de telle sorte à ce qu’en fin de vie, il soit la matière première du même produit neuf. Une boucle vertueuse dans laquelle on transforme les déchets en ressources", indique Mégane Richard, chargée de contenus chez 1083.

"A l'achat du jean, le client paye une consigne de 20 euros qui lui est restitué lorsque le jean est rendu pour recyclage", explique-t-elle.

Où se procurer ces vêtements?

Ces deux initiatives ont vu le jour grâce à des campagnes de financement participatif "ulule" réussies.
Pour l'instant les jeans "infinis" et les vêtements de sports des deux enseignes sont partis en confection, en octobre 2019.
Les premiers clients seront les participants de la campagne de crowfunding et ensuite il sera possible de commander en ligne via les sites internet des deux enseignes en principe d'ici la fin de l'année 2019 (  https://www.1083.fr/ et www.awahi.fr.).

Il n'y a pas pour le moment de points de vente.

Sur les réseaux sociaux : 

Facebook : Awahi  et 1083
Instagram : awahi_sports et 1083borninfrance













 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus