• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les frigos solidaires c'est pour quand ?

Une collecte sur internet est lancé pour installer un frigo solidaire en centre ville / © association des frigos solidaires
Une collecte sur internet est lancé pour installer un frigo solidaire en centre ville / © association des frigos solidaires

Il y en a déjà 3 à Paris. Ces frigos solidaires installés dans la rue permettent de diminuer le gaspillage alimentaire et d'aider les plus démunis. A quand un frigo en libre service à Marseille ?

Par Valérie Smadja

Chaque année, le ménage français jette 7 kg de fruits et légumes.Partant de ce constat, la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge à Marseille avait été les premiers à lancer le concept, c'était en 2015. 
Des produits frais, des fruits et légumes en libre service pour les SDF et les personnes dans le besoin. A chacun de remplir le frigo. Mais cette initiative n a pas remporté le succès espéré et Emmaus a stoppé l'opération après quelques mois.

Aujourd'hui, à Marseille, une collecte sur internet permet de relancer l'idée d'un réfrigérateur en libre accès.
Une association nommée "frigo solidaire" permet de centraliser les initiatives mises en place en France. C'est grâce à eux qu 'une collecte a été lancée à Marseille 
Une fois la somme réunie, le frigo est livré et installé. La seule contrainte : trouver un commerçant qui accepte de le rentrer et le sortir, chaque jour, sur les horaires d'ouverture de son commerce.

Une collecte lancée à Marseille


L'investissement dans un frigo étant élevé, une collecte a été lancée pour que chaque citoyen puisse participer. Selon la Provence, si le montant demandé (1300 euros) est atteint, le frigo sera installé devant le restaurant Soji, quartiers des Cinq Avenues, bd Philippon (13004). Aujourd'hui, 622 euros ont été collectés sur les 1300€ nécessaires.

Pour participer à la collecte, c'est ici 

L'Allemagne, précurseur

En Allemagne, pays très sensible au recyclage, le concept séduit depuis 2015. Il y a déjà une vingtaine de frigos à Berlin, la plupart sont dans des cafés ou des locaux d’associations. Les frigos sont entretenus par une association et des bénévoles. L’association compte 8 000 bénévoles actifs qui vont récupérer les invendus chez des restaurateurs ou des magasins partenaires. 
L'initiative vient donc de Berlin. Aujourd'hui, de nombreux pays s'empare de l'idée comme la Belgique, la Suisse, l'Autriche ou le Pays basque espagnol..


Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus